Dominique Estrosi-Sassone au micro de Radio Émotion

Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice des Alpes-Maritimes (Les Républicains), adjointe au maire de Nice, était, hier, l'invitée d'Émotion à la une, l'émission de la rédaction de Nice-Matin sur Radio Émotion.

Article réservé aux abonnés
Publié le 22/02/2016 à 05:14, mis à jour le 22/02/2016 à 05:14
(DR)
(DR)

Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice des Alpes-Maritimes (Les Républicains), adjointe au maire de Nice, était, hier, l'invitée d'Émotion à la une, l'émission de la rédaction de Nice-Matin sur Radio Émotion.

La phrase. « Dans notre pays, un squatteur a autant de facilité à s'installer dans un logement, privé ou public, qu'un propriétaire a de difficulté à le déloger. C'est pour cela que j'ai déposé une proposition de loi qui redéfinit notamment la notion de domicile. »

Son coup de gueule de la semaine. « Pour le dernier remaniement, qui est vraiment l'illustration de tout ce qu'il ne faut pas faire en politique, avec des magouilles et des manœuvres politiciennes. On peut exercer des responsabilités dans ce gouvernement en ayant des positions totalement opposées à propos de la déchéance de nationalité ou de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. C'est une équipe de pieds nickelés, et cela nuit à la classe politique dans son ensemble. »

Son coup de cœur de la semaine. « Pour cette nouvelle génération de Niçois qui brille et contribue au rayonnement de la ville de Nice dans beaucoup de domaines : le sport avec Nastasia Noens et Mathieu Faivre, la musique avec The Avener et Hyphen Hyphen, récompensés par les Victoires de la musique, l'économie avec de plus en plus de start-Up innovantes créées par des jeunes. »

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.