“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Dissonances autour de la salle de sport communale

Mis à jour le 30/03/2017 à 13:58 Publié le 30/03/2017 à 05:06
L'ancien Fitness Center, accolé au stade nautique Rainier III sur le port Hercule, doit rouvrir avec un concept fitness, en régie municipale.

L'ancien Fitness Center, accolé au stade nautique Rainier III sur le port Hercule, doit rouvrir avec un concept fitness, en régie municipale. Michael Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Dissonances autour de la salle de sport communale

En séance publique, certains élus ont regretté la ponction de 620 000 euros sur le fonds financier communal pour poursuivre la reprise de l'établissement en régie municipale.

Mardi soir, réunis en séance publique, les élus communaux ont adopté à la majorité un double appel au fonds financier communal pour compléter le budget de la création d'une salle de fitness municipale à proximité du stade nautique.

Et ce malgré quelques désaccords, et c'est rare, au sein des élus.

En décembre dernier, une enveloppe budgétaire de 550 000 euros a été sanctuarisée par le conseil communal pour lancer ce projet de reprendre la concession, en gestion municipale, de l'ancienne salle de sports du stade nautique Rainier III, pour en faire un espace de fitness moderne.

Un projet, à l'époque, validé par l'ensemble des élus présents.

D'autres projets prioritaires ?

« À l'issue des études d'architecte, la somme apparaît insuffisante », a expliqué mardi le maire, Georges Marsan, devant le Conseil communal, impliquant la ponction d'une nouvelle somme de 320 000 euros sur le fonds financier communal pour « des travaux complémentaires ». Ainsi que 300 000 euros pour acheter du matériel de sport.

Un total de 620 000 euros qui a inquiété certains élus. « Une salle de sport bien rénovée me paraît légitime mais je ne souhaite pas dépasser l'enveloppe que nous nous sommes fixée. On ne nous avait pas précisé ses tarifs quand nous avons voté ce projet » plaide, Camille Svara, premier adjoint, qui a tout de même donné son vote « pour ».

Marjorie Crovetto-Harroch, elle, s'est abstenue. « D'autres projets étaient prioritaires et entrent davantage dans les compétences de la mairie. Quid des frais de personnels et de fonctionnement à l'avenir pour cette salle », souffle l'adjointe. Et Camille Svara de reprendre : « Je ne suis pas pour prendre le matériel le plus luxueux, sinon les prix s'en ressentiront pour les Monégasques ».

Pour harmoniser les dissonances, le maire assure que « l'enveloppe que nous projetons est la fourchette maximum. J'espère que nous aurons des bonnes surprises », imaginant un budget finalement revu à la baisse.

Conforté par François Lallemand, favorable au projet qui y voit d'abord « un investissement et pas une dépense en pure perte ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.