“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des histoires de terrains et de redevances au conseil municipal

Mis à jour le 24/07/2018 à 05:14 Publié le 24/07/2018 à 05:14
Conseil municipal détendu...

Conseil municipal détendu... MEC

Des histoires de terrains et de redevances au conseil municipal

Encore un conseil municipal de la concorde, avec des délibérations votées à l'unanimité.

Encore un conseil municipal de la concorde, avec des délibérations votées à l'unanimité. La plus intéressante ayant été retirée de l'ordre du jour (lire par ailleurs), il faut retenir de cette séance du 19 juillet que la mairie va acquérir au Speraye un terrain de 5 813 m2, au prix intéressant de 64 000€, en vue de constituer une réserve foncière. Et qu'elle va procéder à un échange de droits de propriété avec Cap-d'Ail sur deux parcelles. Mesurant chacune environ 5 985 m2, elles se situent à la jonction des deux territoires, de part et d'autre du circuit de modélisme.

La Turbie récupère ainsi un terrain situé en partie nord-est du site, pour conforter l'assise foncière de la piste et de sa voie d'accès.

En contrepartie, Cap-d'Ail récupère, au sud-ouest du site, un terrain qui lui permettra de compléter l'emprise de l'amphithéâtre du « sud de Mortéas ».

Cet échange de terrains ne modifie pas les limites communales des deux communes.

Bonne nouvelle pour les finances locales : à la suite du transfert de la compétence « assainissement » à la Communauté d'agglomération de la Riviera française (Carf), le SIVOM de Villefranche-sur-Mer se voit dans l'obligation de transférer à La Turbie l'actif et l'excédent budgétaire de la commune, soit : 928 557€ en fonctionnement et 1 496 914€ en investissements (dont 612 287€ de « restes à réaliser » sont à soustraire).

La taxe de séjour à la hausse

Il a été convenu pour ne pas « ruiner » le SIVOM un échelonnement du paiement qui se terminera avec le versement de 13 000€ en janvier 2021.

Ce conseil a par ailleurs voté la révision visant à simplifier le calcul des droits à payer pour l'occupation du domaine public.

On retiendra notamment qu'à compter du 1er août, la location pour un jour de la Place Neuve coûte 800€, 1 000€ pour la place de Banville et 2 300€ pour la Crémaillère. Et que, pour un déménagement, chaque place de stationnement occupée coûte 20€ par jour.

Enfin, l'assemblée municipale a voté la révision à la hausse de la taxe de séjour, le but étant d'unifier cette taxe sur la totalité du territoire de la Carf. Cette taxe payée par jour et par personne par les touristes varie désormais de 0,20€ pour les terrains de camping classés en 1 et 2 étoiles jusqu'à 4€ pour les palaces, en passant par 1,50€ pour les établissements*** et 2,30€ pour les 4 étoiles.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.