Rubriques




Se connecter à

Des haricots verts dans la salade niçoise? Cette sénatrice des Alpes-Maritimes veut protéger le patrimoine culinaire local

La sénatrice LR des Alpes-Maritimes, Alexandra Borchio-Fontimp, part en campagne pour défendre la cuisine régionale française. Dans son viseur? Les industriels qui, par exemple, mettent des haricots verts dans la salade niçoise.

La rédaction Publié le 21/07/2022 à 10:36, mis à jour le 21/07/2022 à 15:12
Alexandra Borchio-Fontimp, sénatrice LR des Alpes-Maritimes, souhaite protéger le patrimoine culinaire local. Photo Dylan Meiffret

Des haricots verts ou des pommes de terre dans la salade niçoise, de la mayonnaise dans le pan-bagnat... le patrimoine culinaire niçois est régulièrement maltraité par des chefs souhaitant "réinterpréter" les recettes ou des industriels. 

Trop c'est trop pour Alexandra Borchio-Fontimp. La sénatrice LR des Alpes-Maritimes a décidé de partir en campagne pour défendre la cuisine régionale française.

"J’ai déposé une question écrite destinée au Gouvernement pour l’alerter sur la nécessaire protection de nos traditions et notre patrimoine culinaire, explique-t-elle dans une interview à Nice-Matin. Cette action de ma part fait suite aux comportements de certains industriels de l’agroalimentaire qui n’hésitent pas à utiliser le nom de plats régionaux très populaires comme la salade niçoise ou le pan-bagnat pour vendre des plats préparés qui ne respectent pas la composition originelle. Je trouve que c’est très méprisant pour les territoires."

 

 

"On ne dit pas “salade niçoise” s’il y a des haricots verts et des pommes de terre dedans"

Entourée des représentants de l’Association Toqualoi et du Collectif Cuisine niçoise, la sénatrice souhaite déposer une "proposition de loi qui pourrait contraindre les industriels à respecter la composition des recettes." 

"C'est du bon sens, c'est tout, peste-t-elle. On ne dit pas “salade niçoise” s’il y a des haricots verts et des pommes de terre dedans."

La proposition de loi d'Alexandra Borchio-Fontimp veut protéger toutes les recettes régionales, pas uniquement niçoises. "La France est réputée pour sa cuisine composée de spécificités locales qu’il convient de respecter", ajoute-t-elle. 

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.