Rubriques




Se connecter à

"Des calomnies ignobles": la réaction de Damien Abad après avoir été limogé du gouvernement

Damien Abad n’est plus ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Lors de la traditionnelle passation de pouvoir, le député de l’Ain a exprimé ses regrets à l’idée de quitter son poste et dénoncé des calomnies ignobles.

Amandine Collongette Publié le 04/07/2022 à 13:25, mis à jour le 04/07/2022 à 19:07
Damien Abad n'est plus ministre des Solidarités. Photo Maxppp

Sous pression après une enquête pour tentative de viol ouverte par le parquet de Paris, et après avoir été accusé par plusieurs femmes, le gouvernement a décidé de limoger Damien Abad.

Lors de sa passation de pouvoir, le transfuge des Républicains a déclaré quitter son ministère avec beaucoup de regrets, tout en adressant ses vœux de réussite à ses successeurs.

Pendant son discours, le député de l’Ain a remercié ses électeurs de l’Ain lors des élections législatives.

Un échange téléphonique avec Emmanuel Macron

Damien Abad a évoqué sa relation de confiance avec Emmanuel Macron et l’a remercié chaleureusement.

 

"J'ai encore échangé longuement avec Emmanuel Macron hier", a confié l’ancien ministre lors de la passation de pouvoir avec le patron de la Croix Rouge Jean-Christophe Combe, nommé à son poste.

"Il paraissait préférable, face aux calomnies ignobles dont je suis la cible, orchestrées selon un calendrier bien choisi, jusqu’à ce matin encore, que je puisse me défendre sans entraver le fonctionnement du gouvernement", a déclaré Damien Abad.

"Je me défendrai sans relâche. Jusqu’à ce que la justice confirme mon innocence. Je me battrai contre ce mouvement qui relègue la présomption d'innocence au rang de vieillerie sans importance" a-t-il ajouté.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.