“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Dans quoi va investir la Ville durant l’année 2020 ?

Mis à jour le 15/01/2020 à 10:19 Publié le 15/01/2020 à 10:19
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Dans quoi va investir la Ville durant l’année 2020 ?

Les élus municipaux ont, récemment, voté à l’unanimité le budget primitif des douze mois à venir. La ville n’augmentera pas les impôts et n’aura pas recours à l’emprunt

Le premier conseil municipal de l’année 2020 de Beausoleil, la semaine dernière, a vu les élus adopter à l’unanimité le budget primitif des douze mois à venir. Dans l’auditoire, pas d’opposition présente pour jouer les poil-à-gratter de la majorité (1), laquelle a, forcément, pu dégainer des chiffres élogieux sans débats contradictoires. Le budget prévu pour cette année est de 44 236 535 e. Gérard Destefanis, le premier adjoint aux finances, vantant « une politique d’investissements structurants et productifs » Justement, parmi les investissements notables à venir : « les escalators, la poursuite de la rénovation du marché Gustave-Eiffel, le commissariat de police, la création d’une salle de sport, la requalification de l’avenue Foch, la rénovation du boulevard Guynemer, du chemin romain et de l’avenue du Professeur Langevin, l’ouverture d’une librairie, la création de deux ascenseurs publics… », liste pêle-mêle Gérard Spinelli, maire de Beausoleil. Lequel embraye avec, forcément, une arrière-pensée électoraliste à l’égard du public présent (pas forcément de son bord, N.D.L.R.) : « Je voudrais rappeler en cette fin de mandat que nous n’avons pas augmenté les impôts depuis 2008. C’est important pour nous de respecter l’électorat vu la situation conjoncturelle de la France et des difficultés financières d’un certain nombre de Français », justifie-t-il.

Dette : 582 euros par habitant

Du côté de la dette, celle-ci a diminué de 3 617 590e (passant de 11 766 137e en 2008 à 8 148 547e en 2020). « Le ratio de la dette sera de 582 e par habitant en 2020. A la lecture des ratios consultables en ligne, on constate que Beausoleil est la ville de plus de 10 000 habitants la moins endettée du département. On n’a plus emprunté depuis cinq ans », martèle-t-il avant d’évoquer un autre chiffre. Celui du patrimoine de la ville. « Il a augmenté de 75 325 315 e depuis 2008 pour atteindre le chiffre de 157 266 245 e. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.