Conseil national: l’Association des Non-Inscrits Monégasques cherche à constituer une liste

Daniel Boeri, leader de l’Association des Non-Inscrits Monégasques (NIM) a diffusé un communiqué de presse hier pour confirmer qu’il "poursuit ses efforts et son travail pour proposer de nouvelles idées pour Monaco et les soumettre au suffrage des Monégasques, et ce jusqu’à la dernière minute impartie par la loi électorale."

J.D. Publié le 22/11/2022 à 20:47, mis à jour le 22/11/2022 à 21:02
Autour de Daniel Boeri, Jean-Michel Rapaire et Jean l’Herbon de Lussats, tentent de constituer une liste en vue des prochaines élections nationales de février2023. (Photo Dylan Meiffret)

Le doyen des élus, qui avait exprimé le souhait de se rapprocher éventuellement de Laurent Nouvion pour constituer une liste en vue des prochaines élections nationales de février prochain, sait dorénavant qu’il doit poursuivre sans l’ex-président du Conseil national, celui-ci ayant déclaré qu’il renonçait à entrer en course (lire l’édition de Monaco-Matin d’hier, page 3, Conseil national: pas de liste Horizon Monaco).

Et alors que la liste Union, qui réunit les trois sensibilités politiques de 2018, poursuit son travail, Daniel Boeri explique: "Nous ne pouvons pas nous satisfaire du fait que, pour la première fois de l’histoire du Conseil national, aucun réel débat ne puisse avoir lieu. Il en va de la crédibilité démocratique du pays. (...) Il en va de la pérennité de notre modèle économique et social."

Et Daniel Boeri dit constater "une autocensure inattendue" des Monégasques en vue de la création d’une deuxième liste. Lui insiste pourtant sur "la nécessité de proposer une alternative politique solide et crédible, en particulier face aux défis qui se présentent au pays et que nous devons anticiper."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.