Rubriques




Se connecter à

Conférence régionale consultative : Le FN refuse d'y siéger

La Conférence régionale consultative prend forme.

M. M. Publié le 30/01/2016 à 05:13, mis à jour le 30/01/2016 à 05:14
Aux yeux de Marion Maréchal-Le Pen, « c'est une mascarade ».
Aux yeux de Marion Maréchal-Le Pen, « c'est une mascarade ». PQR/La Provence

La Conférence régionale consultative prend forme. Voulue par Christian Estrosi au soir du 1er tour des élections régionales et le retrait du candidat de la gauche, elle permettra « à toutes les forces politiques de la Région, candidates au 1er tour, de disposer d'une tribune. Et de faire vivre la liberté d'expression, de proposition et d'opposition indissociable de la démocratie. » Certes, mais ce sera sans le Front national, qui a voté contre et a choisi de ne pas y siéger.

Le débat autour de cette délibération a d'ailleurs engendré de violents échanges entre la majorité et son opposition frontiste.

Car pour sa présidente de groupe, Marion Maréchal-Le Pen, tout cela n'est « qu'une mascarade, un symptôme flagrant de la décomposition totale de notre système démocratique. Imaginons François Hollande créer une Assemblée nationale parallèle pour y faire siéger les candidats battus aux législatives… »

 

Sur la forme aussi, la députée s'indigne : « Vous accordez 20 sièges sur 150 pour la liste Front national qui a obtenu à elle seule 45 % des voix (dont 41 % au 1er tour). Soit autant que la liste écologique avec ses 6,54 % des voix. Ou que la vôtre, qui n'en a obtenu que 21 %… »

Les débats se sont enflammés à tel point que, de fil en aiguille, Christian Estrosi a fini par reprocher à son opposante de descendre d'« une dynastie archaïque qui incarne le déshonneur et dont la France ne veut pas » ! Avant de mentionner « ses gènes porteurs d'antisémitisme », dans une référence à Simone Veil. De son côté, Marion Maréchal-Le Pen avait bien énervé le président. « Devenu coutumier, a-t-elle déclaré, de changements intempestifs de cap sur tous les sujets. Puisque dorénavant Christiane Taubira trouve grâce à vos yeux et la délégation à la famille disparaît miraculeusement à l'instant où l'on découvre que sa déléguée est une militante de la Manif pour tous. »

Entre protestations, huées et applaudissements, cela a fini par une interruption de séance où chacun des protagonistes a demandé à l'autre d'« aller se calmer ».

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.