“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Communauté d’agglo : Gérard Spinelli cède sa place à son fils

Mis à jour le 30/11/2019 à 10:22 Publié le 30/11/2019 à 10:22
Nicolas Spinelli a été élu vice-président de la Carf avec 32 voix.

Nicolas Spinelli a été élu vice-président de la Carf avec 32 voix. A.R. et J.D.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Communauté d’agglo : Gérard Spinelli cède sa place à son fils

Qui est candidat ?

Qui est candidat ? » A la question du président de la Communauté de la Riviera française (Carf), personne ne répond dans un premier temps. Une main, une seule, se lève finalement dans la salle du conseil. Celle de Nicolas Spinelli,l’élu de Beausoleil. Seul candidat, donc, pour remplacer son père - Gérard Spinelli - en tant que vice-président de la Carf.

En l’absence de ce dernier - le conseil communautaire ayant été décalé, le maire de Beausoleil était retenu à un conseil… municipal - Jean-Claude Guibal lit une lettre que l’élu démissionnaire lui a remise.

« Je suis passionné par ma ville »

« Comme chacun d’entre vous je suis passionné par ma ville et par l’action quotidienne qui nous permet de travailler pour la population, y est-il écrit. Avec la multiplication des projets en cours sur Beausoleil, et leur complexité sans cesse croissante, je fais le choix de me concentrer pleinement sur mon rôle de maire. » Et de préciser que des réalisations d’importance pour la ville « se trouvent actuellement à un moment charnière ».

« Ces dossiers porteurs d’avenir, sont administrativement et techniquement complexes, et je souhaite accorder toute l’attention nécessaire à leur réussite. »

Aussi Gérard Spinelli propose-t-il Nicolas Spinelli pour représenter Beausoleil à sa place au bureau communautaire.

Un choix évident, selon lui, au regard de « sa connaissance et son expérience de l’institution, puisqu’il est élu à la Carf depuis 2008 et qu’il a déjà exercé la fonction de vice-président et de président de la commission transport pendant six ans ».

Après les remerciements de rigueur, le maire de Beausoleil rappelle qu’il reste conseiller communautaire.

« Chacun connaît mon attachement à notre structure intercommunale et la pertinence qu’elle incarne à mes yeux. Je resterai naturellement disponible pour chacun d’entre vous », conclut-il dans sa missive.

Pour l’encadrement du vote,

deux assesseurs sont désignés (Marie-Christine Thouret et Jean-Jacques Raffaelle), ainsi qu’une secrétaire (Gabrielle Bineau). Chaque élu dispose d’une enveloppe, ainsi que d’un bulletin blanc ou d’un bulletin avec le nom de Nicolas Spinelli à y glisser.

Sans grande surprise, le résultat du scrutin est unanime : 32 suffrages pour, sur 32 votants.

Le jeune élu remercie ses pairs. Précisant être « très heureux de contribuer aux travaux de la Carf ».

Si l’opposante roquebrunoise Marie-Christine Franc de Ferrière voit dans ce vote du « népotisme, même si la démarche est légale », beaucoup n’y auront vu qu’une affaire de famille. Quelques mois avant les élections municipales, auxquelles, pour l’heure, seul le père est candidat.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.