“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Comment la SBM envisage de remplacer ses jeux de table

Mis à jour le 14/12/2016 à 05:15 Publié le 14/12/2016 à 05:15
Au cours de la séance publique du Conseil national de lundi soir, Jean Castellini (sur l'écran, à droite sur la photo) a longuement expliqué la position du gouvernement sur la SBM et le port de Vintimille.

Au cours de la séance publique du Conseil national de lundi soir, Jean Castellini (sur l'écran, à droite sur la photo) a longuement expliqué la position du gouvernement sur la SBM et le port de Vintimille. Photo J.D.

Comment la SBM envisage de remplacer ses jeux de table

Rien ne va plus ! Les joueurs désertent progressivement les casinos et l'immobilier est le secteur vers lequel la SBM se tourne bel et bien pour contenir ses pertes et envisager l'avenir

"Les jeux de table en train de disparaître"? Lundi soir, en séance publique du budget primitif 2017, la petite phrase lancée par le ministre d'État Serge Telle a provoqué un petit raz-de-marée dans l'hémicycle. Et si Eric Elena, élu du groupe Renaissance (émanation directe de la Société des Bains de Mer (SBM), faut-il le rappeler ?), est intervenu sur le sujet récurrent de la priorité d'emploi, les discussions ont pris des proportions que personne n'avait anticipées.

Rentabilité dans l'immobilier

Et pour cause… Il était question de "la mort" annoncée des jeux de table, dixit Jean-Michel Cucchi. Le conseiller national de la majorité (UP) nous envoyait, hier, une "lettre ouverte" à Serge Telle, reprenant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct