“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Christian Estrosi veut que les djihadistes français capturés à l'étranger soient jugés en France... et va à l'encontre de son parti Les Républicains

Mis à jour le 30/01/2019 à 22:08 Publié le 30/01/2019 à 13:33
"Ce sont des Français traîtres à leur patrie, des criminels de guerre et moi je ne veux pas qu'ils s'évadent dans la nature", a affirmé Christian Estrosi.

"Ce sont des Français traîtres à leur patrie, des criminels de guerre et moi je ne veux pas qu'ils s'évadent dans la nature", a affirmé Christian Estrosi. Capture photo

Christian Estrosi veut que les djihadistes français capturés à l'étranger soient jugés en France... et va à l'encontre de son parti Les Républicains

Interrogé ce mercredi matin sur Europe 1, le maire de Nice a tenu une position opposée à celle de son parti sur le sort judiciaire qui doit être réservé djihadistes français capturés en Syrie ou en Irak.

Jusqu'à présent, le gouvernement français affirmait que les djihadistes français capturés en Syrie ou en Irak seraient jugés sur place.

Mais finalement, après le retrait des troupes américains de ces zones de conflit, le gouvernement a indiqué que certains d'entre eux devraient être rapatriés en France pour y être jugés.

"dans la nature"

Interrogé ce mercredi matin sur Europe 1, Christian Estrosi a indiqué que "ces Français traîtres à leur patrie, ces criminels de guerre", il ne veut pas "qu'ils s'évadent dans la nature".

"Que ceux qui nous disent qu'il ne doivent pas rentrer nous disent par quelle instance ils vont être jugés, par quel état et par quel entité".

"Ce sont des Français, qu'on le veuille ou non. On laisse ces criminels (...) ne pas être jugés, être relâchés dans la nature, parce qu'ils ne dépendent d'aucune autorité judiciaire, d'aucun état et d'aucun pays?" (...)

"Ce n'est pas un privilège que d'être jugé par un tribunal français pour payer ses crimes", a insisté le maire de Nice. "Ce sont des traîtres à la France et doivent être jugés en tant que tel".

"une certaine incompétence"

Des propos à l'inverse du discours tenu au sein du parti Les Républicains, à l'instar d'Eric Ciotti.

"Ceux qui soutiennent la théorie selon laquelle ces gens doivent rester dans la nature pour pouvoir refaire des attentats en France, faire de nouveau des morts en France, ce sont des gens qui connaissent fort mal le dossier et montrent une certaine incompétence", a indiqué Christian Estrosi.

"Non Christian Estrosi, les djihadistes français ne doivent pas revenir en France comme vous le proposez. Dire cela n'est pas faire preuve d'incompétence mais bien au contraire assumer un principe de précaution pour protéger les Français des barbares qui veulent notre destruction", lui a répondu Eric Ciotti sur Twitter.

Et d'ajouter un peu plus tard lors d'une session à l'Assemblée nationale: 

"C’est totalement irresponsable de vouloir faire retourner dans notre pays ceux qui ont déclaré la guerre à notre pays! Nous refusons cette naïveté".

à partir de 1 €


La suite du direct