“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ce qu'il faut retenir du premier tour des élections municipales partielles de Castillon

Mis à jour le 09/04/2018 à 09:47 Publié le 09/04/2018 à 09:40
188 Castillonnais ont voté, samedi (sur 292 inscrits sur les listes électorales).

188 Castillonnais ont voté, samedi (sur 292 inscrits sur les listes électorales). Photo Jean-François Ottonello

Ce qu'il faut retenir du premier tour des élections municipales partielles de Castillon

Dimanche 8 avril, à l'issue du dépouillement, deux nouveaux conseillers municipaux ont été élus pour rejoindre l'équipe déjà en place. Les Castillonnais devront en élire trois autres dimanche prochain.

Dans un silence de cathédrale, la voix rauque et posée d'Olivier Chantreau - le maire intérimaire de Castillon - égrène un à un les noms des candidats choisis par panachage (1).

Au terme d'une heure et cinq minutes de dépouillement, le verdict de ce premier tour de l'élection municipale partielle tombe. Sur cinq places à glaner dans le conseil municipal actuel, seuls deux candidats ont obtenu une majorité de 92 voix: Paul Mazet et Jean-Paul Phillis, tous deux de la même liste.

Il y aura donc bien un second tour, dimanche prochain, pour élire les trois conseillers municipaux restants. "Cette fois, ce ne sera pas à la majorité mais au nombre de voix exprimées. Les trois candidats qui feront le meilleur score seront élus dans le conseil municipal", stipule Olivier Chantreau, maître du dépouillement.

>> LIRE AUSSI. Ce qu'il faut savoir sur les élections municipales partielles de Castillon

"Rien à gagner à se diviser"

Figure de proue d'une opposition farouche à un projet immobilier de l'ère Rion, partagée par la population, Paul Mazet avait toutes ses chances de passer. Mais le résultat fut serré jusqu'à la toute fin. À sa grande surprise. "Je pensais que ce serait plus tranché", concède-t-il, se disant toutefois "content mais fatigué".

"Leur liste de neuf personnes n'était peut-être pas un bon choix technique. L'éparpillement des voix leur a été nuisible. Pour nous, le travail a payé mais ce n'est pas fini", analyse-t-il.

"Castillon Ensemble" aurait-elle pu faire un coup? La question est légitime au regard des résultats de ce scrutin: 441 voix additionnées pour les neuf candidats de cette liste contre 457 voix pour la bande à Paul Mazet.

Pour Odile Tocci, tête de liste, point d'erreur stratégique de sa part. "L'essentiel n'était pas de passer à tout prix mais de représenter au mieux les habitants avec neuf candidats, justifie celle qui, si elle est élue, ne veut pas être cantonnée à un rôle d'opposition. On n'a rien à gagner à se diviser. L'opposition ne mène à rien. Il faut garder cet esprit village et arrêter ces guéguerres de bas niveau. Il faut retrouver le dialogue. Pour le second tour, on va peut-être présenter les trois de notre liste qui ont eu le plus de voix au premier tour. Mais rien n'est encore décidé."

Quel que soit le résultat du second tour - et le nom des trois derniers conseillers municipaux élus dimanche prochain - le conseil municipal en place (6 élus) sera en majorité. Avec une forte probabilité qu'ils votent pour Olivier Chantreau comme maire devant achever le mandat du démissionnaire Philippe Rion.

Sauf retournement de veste de dernière minute de la part de membres de sa majorité.


Résultats

Liste de Paul Mazet:
- Paul Mazet (98 voix),
- Louis Ballejos (90),
- Jean-Marc Boissé (91),
- Jean-Paul Philis (92),
- Anne Richard (86 voix).

Soit 457 voix en additionnant le résultat des cinq candidats. Dans cette liste, sont élus Paul Mazet et Jean-Paul Philis.

Liste "Castillon Ensemble":
- Odile Tocci (86 voix),
- Pascal Ambrosini (74),
- Dominique Artieri (59),
- Guilhaume Fossat (76),
- David Derache (74),
- Pascale Calabria (29),
- Jamel Reriouedj (13),
- Vincent Ananian (13),
- Sylvain Duquesnoy (17).

Soit 441 voix, en additionnant le résultat des neuf candidats.

188 Castillonnais ont voté, samedi (sur 292 inscrits sur les listes électorales). Avec cinq bulletins nuls, il y avait donc 183 votes exprimés. Pour être élu, un candidat devait recueillir la majorité, soit 92 voix.


1. Le mode de scrutin pour les communes de moins de 1.000 habitants. L'électeur pouvait choisir des candidats sur les deux listes en présence. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct