“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ce qu'il faut retenir des résultats de l'enquête sur la qualité de vie à Monaco

Mis à jour le 04/12/2019 à 10:10 Publié le 04/12/2019 à 10:10
A la suite du sondage, l'idée de la gratuité des bus est relancée

A la suite du sondage, l'idée de la gratuité des bus est relancée Photo archives Monaco-Matin

Ce qu'il faut retenir des résultats de l'enquête sur la qualité de vie à Monaco

Confortés par les résultats d’une consultation réalisée par l’Institut BVA, les élus du Conseil national souhaitent la mise en œuvre d’un "plan de préservation" pour endiguer une dégradation constatée par 80% des sondés.

Quelles leçons tirer de cette enquête d’opinions? Selon Adélaïde Zulfikarpasic, directrice BVA Opinion, il ne faut pas perdre de vue l’essentiel alors que le tableau paraît, à première vue, bien noir…

"Les habitants sont très contents d’être écoutés et montrent une appétence très forte pour ce sujet de la qualité de vie. Cet intérêt est corroboré par toute une série de verbatims…"

Plus de 4.000 commentaires “libres” ont ainsi été comptabilisés et convergent pour l’essentiel vers un point. "Monaco reste un lieu perçu comme unique où on est fiers et heureux d’habiter. Il n’y a pas de doutes là-dessus. C’est un pays où il fait bon vivre, prospère et envié."

Des évidences sont aussi reconnues, comme la propreté de la Principauté, mais rapidement émergent des "malgré que…". "Il y a un sentiment très partagé d’une dégradation de la qualité de vie ces dernières années (80%)", souligne Adélaïde Zulfikarpasic.

"Un sentiment encore plus ancré chez les Monégasques et amplifié par le fait que les répondants n’ont pas le sentiment que tout est mis en œuvre pour préserver cette qualité de vie (56%)."

"Tous les élus sont conscients du travail à fournir de la part du gouvernement pour inverser la tendance générale concernant la qualité de vie. Il s’agit d’un travail commun pour apporter des améliorations visibles le plus rapidement possible", commente Stéphane Valeri.

"Des chantiers modèles à l’image du pays"

Le compte rendu statistique - et ses interprétations extérieures - ne cache aucune surprise. Essentiellement des évidences. Chiffrées… Les chantiers et les bruits agacent de plus en plus par exemple (lire ci-dessous).

"Il faut que les chantiers de Monaco soient à l’image du pays, qu’on devienne un vrai modèle en matière de gestion des nuisances", estime Franck Lobono, président de la commission Logement. Alors que Stéphane Valeri annonce une visite imminente des principaux chantiers avec les équipes de Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre pour l’Équipement.

La SNCF est vilipendée pour ses retards, le manque d’entretien ou encore la capacité des rames de ses trains.

Les parkings publics essuient de vives critiques pour leur manque de places disponibles et les tarifs. L’occasion pour Franck Lobono d’évoquer un chiffre de 8 000 demandes d’abonnement aux parkings publics en attente.

La consultation reçoit ainsi une forte adhésion pour la mise en place de parkings-relais en entrées de ville, sauf pour les véhicules immatriculés MC et 06.

Au passage, les sondés sont plus favorables à la création d’une télécabine (63% d’accord), en complément d’un parking-relais, avec deux futures stations (Jardin exotique et Centre commercial de Fontvieille), plutôt qu’une troisième station à Monaco-Ville (52% d’accord).

L’idée de la gratuité des bus relancée

En termes d’alternative de transport, les navettes maritimes n’ont convaincu que 52% des sondés mais la vice-présidente du Conseil national, Brigitte Boccone-Pagès, insiste pour leur instauration, de même que pour la gratuité des bus - "Nous demandons un test avant extension générale."

"Le gouvernement est d’accord pour programmer une visite d’observation commune à Dunkerque où, en un an, la fréquentation des bus a augmenté de 65%, et 48% des nouveaux usagers étaient d’anciens automobilistes."

"La gratuité pour les résidents et salariés est estimée entre 3 et 3,5 millions d’euros par an, selon par Stéphane Valeri.Soit "deux ou trois matchs de boxe sponsorisés par exemple à la SBM".

La brigade de la circulation qui naîtra en janvier, et dont la majorité s’attribue la maternité, est encouragée par les résultats de l’enquête. Et Karen Aliprendi-de-Carvalho attend beaucoup des contrôles qu’elle pourra opérer en termes de nuisances.

La benjamine de l’hémicycle, Marine Grisoul, demandant plus d’informations sur les différentes formes de pollution et les risques de la 5G. "Nous sommes pour la mise en place d’un cadastre électromagnétique de la Principauté accessible à tous."

"Le ressenti est une réalité politique"

"Il faut adopter un plan global, avec des solutions concrètes et, le cas échéant, des sanctions à la hauteur des enjeux, pour préserver notre qualité de vie", conclut Stéphane Valeri à l’appui du plébiscite sur cette question/suggestion (90%).

"Le résultat ne nous surprend pas. Ce sont de vieux sujets qui reviennent sur la table car les Monégasques ont le sentiment que rien a été concrètement fait", conclut Jean-Louis Grinda, rappelant son rôle de lanceur d’alerte sur le bruit et le phasage des chantiers en 2014.

"Or, le ressenti, c’est une réalité politique qui aujourd’hui explose aux yeux de tous grâce à cette enquête."

Ce que les sondés ont répondu sur la qualité de vie en Principauté

Les chantiers et les bruits agacent de plus en plus les Monégasques.
Les chantiers et les bruits agacent de plus en plus les Monégasques. Photo D.M.

Les sondés n’étaient pas invités à répondre à des questions mais à des affirmations avec comme choix de réponse : tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord, pas du tout d’accord, je n’ai pas d’avis, ne se prononce pas. Voici une sélection non exhaustive de réponses.

Perception générale sur la qualité de vie
- La qualité de vie à Monaco s’est beaucoup dégradée depuis ces cinq dernières années
80% d’accord (50% tout à fait d’accord; 30% plutôt d’accord; 11% plutôt pas d’accord; 5% pas d’accord)

Tout est fait à Monaco pour préserver notre qualité de vie
41% d’accord (10% tout à fait d’accord); 56% pas d’accord (27% pas du tout d’accord)

le bruit
- Je souffre régulièrement du bruit extérieur lorsque je suis chez moi
73% d’accord (46% tout à fait d’accord); 23% pas d’accord (9% pas tout d’accord)

- Il y a trop de chantiers simultanés dans les quartiers de Monaco
92% d’accord (76% tout à fait d’accord); 5% pas d’accord)

- Les nouvelles règles de réduction du bruit des chantiers, comme les outils insonorisés, les cloisons anti-bruit (y compris pour couvrir le haut), sont bien respectées
34% d’accord; 53% pas d’accord); 12% pas d’avis

- Il faut renforcer les contrôles et l’arsenal répressif contre ceux qui ne respectent pas les normes anti-bruit ou les dérogations
93% d’accord; 3% pas d’accord

- Il faut imposer un phasage dans le temps et par quartier des chantiers privés, en reportant certaines opérations
87% d’accord; 7% pas d’accord

- Même formulation pour les chantiers publics
87% d’accord; 8% pas d’accor

Se déplacer: voitures, deux-roues, piétons
- Il est de plus en plus difficile d’accéder à la Principauté en voiture
86% d’accord (62% tout à fait d’accord); 6% pas d’accord

- Les travaux de voirie sont conçus pour gêner le moins possible la circulation
40% d’accord (31% plutôt d’accord); 54% pas d’accord (25% pas du tout d’accord)

- Lorsque des agents sont dédiés à la circulation, le trafic est réellement plus fluide
51% d’accord (14% tout à fait d’accord); 41% pas d’accord; 7% pas d’avis

- La situation des piétons semble s’être améliorée ces dernières années
70% d’accord (51% plutôt d’accord); 25% pas d’accord

- Les nouveaux vélos électriques (MonaBike) me poussent à changer mes habitudes de déplacement
25% d’accord; 45% pas d’accord; 27% pas d’avis

se déplacer : les transports collectifs
- Les transports en commun à Monaco ne sont pas adaptés au besoin de gens
34% d’accord; 56% pas d’accord

- Le service TER proposé par la SNCF est à la hauteur des besoins de la desserte de Monaco
13% d’accord; 69% pas d’accord; 18% pas d’avis

Je prendrais plus souvent les bus s’ils étaient gratuits
52% d’accord (34% tout à fait d’accord); 27% pas d’accord

- Si une navette maritime était mise en place entre Nice, Monaco et Menton, j’envisagerais de l’utiliser
65% d’accord; 16% pas d’accord; 19% pas d’avis (seuls les pendulaires ont répondu)

L’environnement et le cadre de vie
- Je me sens bien informé à propos de la qualité de l’eau et du robinet
19% d’accord; 74% pas d’accord

- Il faut aller plus loin en matière de tri sélectif
76% d’accord; 14% pas d’accord

- Je me sens bien informé par Monaco Telecom et le gouvernement sur les conséquences possibles sur la santé du déploiement de la 5G
10% d’accord; 80% pas d’accord

Les élus approuvent le résultat de cette enquête à l’unanimité.
Les élus approuvent le résultat de cette enquête à l’unanimité. Photo Dylan Meiffret

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.