Rubriques




Se connecter à

Ce qu'il faut retenir des discours des têtes de liste de l'élection nationale

Les Monégasques ont voté, les urnes ont parlé. La liste Primo!, emmenée par Stéphane Valeri remporte la majorité. L'heure est au bilan.

La rédaction Publié le 12/02/2018 à 15:08, mis à jour le 12/02/2018 à 15:29
Jean-Louis Grinda, Béatrice Fresko-Rolfo, et Stéphane Valeri se sont tous les trois exprimés le soir des résultats. Photo Michael Alesi et Jean-François Ottonello

Stéphane Valeri (Primo!)

"Aujourd’hui, les Monégasques ont, une nouvelle fois, témoigné leur attachement à leur pays et à ses institutions. Près de 5.100 Monégasques se sont déplacés pour voter, soit un peu plus qu’en 2013, avec un léger recul de la participation, qui reste toutefois élevée (plus de 70%) en particulier en comparaison avec d’autres pays européens. La participation aurait été encore plus élevée si la loi électorale concernant les procurations était moins restrictive, empêchant de nombreux nationaux de bonne foi d’exercer leur devoir électoral. Nous œuvrerons prochainement pour assouplir les règles du vote par procuration.

"Je veux remercier chaleureusement les Monégasques qui nous accordent ce soir une très large victoire. Leur confiance nous donne la légitimité nécessaire pour redonner au Conseil national toute sa place dans les institutions. Les résultats ne sont, à cette heure, pas encore définitivement connus, mais je tiens également à remercier toute l’équipe des candidats de Primo! Priorité Monaco, qui ont fait une très belle campagne au service des Monégasques.

"La période électorale est désormais achevée. J’en appelle aux compatriotes de toutes les sensibilités, pour que, dès demain, se rassemble la grande famille monégasque, unie derrière notre prince souverain."

 

 

 

Stéphane Valeri, tête de liste de Primo! Photo Cyrl Dodergny.

Jean-Louis Grinda (Union monégasque)

"Je suis battu mais pas défait, et je crois qu’il en est de même pour mes colistiers. Nous ne regrettons pas cette campagne, ni les idées que nous sommes heureux d’avoir portées. Elles sont modernes, justes et humanistes. Il fallait planter cette graine."

Jean-Louis Grinda, tête de liste Union monégasque Photo Jean-François Ottonello.

Béatrice Fresko-Rolfo (Horizon Monaco)

 "Je suis déçue car nous avions un beau programme sur lequel nous avons beaucoup travaillé. Les Monégasques ont fait un choix que je respecte, mais la minorité aura un rôle important à jouer. Je suis également heureuse d’avoir été la première femme tête de liste dans l’histoire du pays avec onze colistiers. J’espère avoir ouvert une porte et que d’autres femmes se lanceront en politique."

 
Béatrice Rolfo-Fresko, tête de liste Horizon Monaco. Jean-François Ottonello.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.