Rubriques




Se connecter à

Ce que disent les Mentonnais croisés dans la rue après le décès de leur maire Jean-Claude Guibal

De la mairie, où une minute de silence était organisée ce lundi midi, jusqu’aux réseaux sociaux, les Mentonnais ont rendu hommage à celui qui aura été leur édile pendant trois décennies.

Margaux Boscagli Publié le 26/10/2021 à 08:43, mis à jour le 26/10/2021 à 08:25
Élus locaux et employés municipaux ont observé une minute de silence en hommage au maire de Menton ce lundi midi. Photo Cyril Dodergny

Quelques heures après l’annonce de son décès, un moment de recueillement en hommage à Jean-Claude Guibal était organisé ce mardi midi devant l’hôtel de ville de Menton.

Élus locaux, agents de la Ville mais aussi quelques riverains ont observé une minute de silence avant d’applaudir celui qui aura été leur maire pendant plus de trois décennies. "Ça fait tellement bizarre, c’est une page qui se tourne…", glissait un employé municipal après l’hommage. Une sacrée page.

"Quand quelqu’un est là depuis si longtemps…"

Pour beaucoup de Mentonnais croisés dans la rue en ce lundi noir, c’était la surprise qui primait. "On savait qu’il n’était pas en très bonne santé mais tout de même… souffle Daniel, retraité. Quand quelqu’un est là depuis si longtemps, on ne s’attend pas à le voir partir."

 

"Je l’ai appris sur internet il y a un instant, je suis encore abasourdi, livre Marcel, un autre Mentonnais croisé dans les jardins Biovès. C’est tragique, il a fait de belles choses pour Menton même s’il traînait aussi quelques casseroles…"

Dans la rue piétonne, Marie-Jo, commerçante, a les larmes aux yeux: "Ça me fait beaucoup de peine car je le connaissais personnellement. Je suis Niçoise mais je travaille à Menton, j’ai toujours beaucoup aimé cette ville et c’est en partie grâce à lui".

"C’était quelqu’un de bienveillant, toujours souriant", se remémore Lætitia, employée dans une boutique de la rue Partouneaux. "Je ne l’ai rencontré qu’une fois pour qu’il m’aide à régler un problème administratif, ce qu’il a fait, et depuis, il s’est toujours souvenu de mon visage", sourit la jeune femme.

"Menton ne l’oubliera jamais"

"Dévoué", "humaniste", "homme de culture" Sur les réseaux sociaux aussi, les témoignages d’habitants rendant hommage à leur "guide" se sont multipliés. La plupart s’accordant à rappeler comment l’élu a fait "rayonner" la cité des citrons depuis 1989.

"J’ai eu l’occasion de rencontrer M. Guibal à plusieurs reprises, c’était un grand homme, à l’écoute de ses concitoyens et proche de la jeunesse ambitieuse à qui il aimait donner des conseils avisés, écrit ainsi Françoise Toesca. Je me souviens du très beau discours qu’il a fait au Palais de l’Europe, il y a quelques années, lors de la remise du prix de l’excellence des Terminales du lycée Curie. Un discours rempli de sagesse et d’espoir. Menton ne l’oubliera jamais."

"C’est un grand monsieur qui nous quitte, d’une grande culture et qui a fait de Menton un bijou de la Riviera. Je me souviendrai toujours de cette phrase: il faut prendre soin de Menton avec la délicatesse d’une dentellière", commente Mathieu Polidori. "Je garderai le souvenir de cet homme qui portait Menton aux tripes, souligne Catherine Péano. En 32 années, ma ville s’est trouvée embellie de façon remarquable."

 

Et une autre internaute de résumer: "Menton sans Guibal, ça va être un vide immense."

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.