Burkina Faso: le chef de la junte appelle à cesser les violences contre la France

Le nouveau chef autoproclamé de la junte militaire au pouvoir au Burkina Fasa, le capitaine Ibrahim Traoré, a appelé dimanche à cesser les actes "de violence et de vandalisme" contre la France, dans un communiqué lu à la télévision nationale.

La rédaction Publié le 02/10/2022 à 14:37, mis à jour le 02/10/2022 à 14:37
Photo AFP

"Les choses sont en train de rentrer progressivement dans l'ordre, nous vous invitons donc à vaquer librement à vos occupations et à vous départir de tout acte de violence et de vandalisme (...) notamment ceux qui pourraient être perpétrés contre l'ambassade de la France ou la base militaire française" de Ouagadougou, indique ce communiqué lu par le capitaine Farouk Azaria Sorgho, avec à ses côtés le capitaine Traoré.

Des grenades de gaz lacrymogène ont été tirées dimanche de l'intérieur de l'ambassade de France à Ouagadougou pour disperser des manifestants soutenant le putschiste autoproclamé Ibrahim Traoré.

D'autres manifestants ont également été vus par le journaliste de l'AFP arracher des barbelés pour tenter d'escalader le mur d'enceinte du bâtiment diplomatique.

Samedi en fin d'après-midi, deux institutions françaises avaient été prises pour cible par des manifestants: un incendie s'était déjà déclaré devant l'ambassade de France à Ouagadougou et un autre devant l'Institut français à Bobo-Dioulasso.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.