Rubriques




Se connecter à

Beausoleil s'offre 2 000 m2 de culture en centre-ville

Le président du conseil départemental Eric Ciotti et le président de la Carf Jean-Claude Guibal ont visité hier le chantier du futur centre culturel qui ouvrira ses portes avant la fin de l'année

Ludovic Mercier Publié le 06/05/2017 à 05:16, mis à jour le 06/05/2017 à 05:16
Ville de Beausoleil

On prête à la culture de multiples vertus, dont celles de rassembler, voire réconcilier. Et ce ne sont pas Eric Ciotti, président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, ou Gérard Spinelli, maire de Beausoleil, qui diront le contraire.

Les deux élus, dont les relations ont parfois été tendues, étaient réunis hier pour la visite du chantier du futur centre multiculturel. Située en lieu et place du garage automobile du 6-8 avenue du Général-de-Gaulle, cette structure accueillera les associations, et surtout les particuliers dans une salle de spectacle polyvalente, une école de danse, une école de musique, une ludothèque et un jardin, pour un budget total de 5,6 millions d'euros.

La culture pour l'intégration

 

Dans une ville dont la population est une mosaïque culturelle, où 70 % des enfants scolarisés n'ont pas le français pour langue maternelle, la création d'un tel espace apparaît comme une nécessité. En la matière, Jean-Claude Guibal, président de la Communauté d'agglomération de la Riviera française - la Carf a participé à hauteur de 1,57 million d'euros -, a salué l'action du maire : « A Beausoleil, la surface est rare, et consacrer 2 000 m2 à la culture, en plein centre-ville, c'est tout à fait remarquable », remarquant au passage la « qualité exceptionnelle des établissements publics » de la ville de Gérard Spinelli.

Jean-Claude Guibal a ajouté : « La culture, c'est le moyen le plus efficace pour que chacun éprouve le sentiment d'appartenir à une communauté nationale, mais aussi locale. »

« Ce futur centre culturel est un projet important pour la ville, pour l'équilibre et la cohérence de son avenir, a ajouté le maire de Beausoleil. Un équipement d'éducation et de culture, fédérateur, créateur de liens entre les familles et les générations, rassembleur, éveilleur de curiosité et peut-être même de vocations, ouvert sur l'art, le divertissement et le savoir, en partie grâce à toi, Eric », à l'attention du président du conseil départemental (dont la participation s'élève à 466 000 euros).

Touché, Eric Ciotti a abondé : « La culture, c'est ce qui élève, ce qui fédère, c'est apporter le meilleur pour la jeunesse. »

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.