“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Aménagement du Rataou, assainissement, environnement... Ce qu'il faut retenir du conseil municipal de Roquebrune-Cap-Martin

Mis à jour le 10/10/2017 à 08:36 Publié le 10/10/2017 à 08:30
Le conseil municipal de Roquebrune-Cap-Martin s'est réuni ce lundi. Pour la première fois avec la nouvelle opposante, Monica Grosso, qui succède à Francis Leborgne sur la liste «Servir Roquebrune».

Le conseil municipal de Roquebrune-Cap-Martin s'est réuni ce lundi. Pour la première fois avec la nouvelle opposante, Monica Grosso, qui succède à Francis Leborgne sur la liste «Servir Roquebrune». Photo Michael Alesi

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Aménagement du Rataou, assainissement, environnement... Ce qu'il faut retenir du conseil municipal de Roquebrune-Cap-Martin

Les élus de Roquebrune-Cap-Martin se sont réunis ce lundi lors du conseil municipal. Tenu en séance ordinaire, il a été marqué par le vote de 24 mesures essentiellement administratives.

Vingt-quatre délibérations étaient à l'ordre du jour du conseil municipal de ce lundi. Il a pourtant fallu près de deux heures aux élus pour délibérer. La raison? Des échanges parfois agacés et exaspérés entre la majorité et l'opposition.

Dalle du parking du Rataou, assainissement des eaux et tarifications des activités nautiques… Voici, en quelques points, ce qu'il fallait retenir de cette séance ordinaire du conseil municipal.

Dalle du parking du Rataou: le projet validé

Le conseil municipal a approuvé à l'unanimité le permis de construire pour l'aménagement de la dalle supérieure du parking souterrain du Rataou, sur les hauteurs du vieux village.

Le projet, qui figure parmi les six programmes d'envergure prévus par la commune entre 2017 et 2019, est évalué à 300.000 euros. La dalle recouvrant le parking devrait donc accueillir une aire de jeux pour enfants de 3 à 10 ans, un city stade, ainsi que des toilettes publiques.

"Ce sera un espace dédié au sport, aussi bien pour l'école voisine que pour ceux qui le souhaiteront, ainsi que des aires de repos tout au long de cet espace" précise le maire, Patrick Césari, avant d'ajouter: "Nous déplacerons la stèle du Maréchal de Lattre de Tassigny. Elle va trouver sa place définitive sur cet espace, elle sera placée de sorte à être valorisée et que l'on ait un accès pour venir s'y recueillir au moins une à deux fois par an". Soulignant que "la population a bien été consultée" sur ce projet, un des membres de l'opposition de droite Hervé Martin ("Ensemble pour Roquebrune-Cap-Martin") a toutefois regretté que seules "quelques individualités et fortes personnalités" aient été entendues.

«"Tout cela a été fait dans la concertation", s'est défendu le maire, indiquant, par ailleurs, que le plan de ces travaux, "qui devrait vraisemblablement débuter en février 2018", serait prochainement affiché aux abords de l'école du Rataou.

Assainissement des eaux de Cabbé et Massolin : le réseau remis à neuf

Après la réalisation du carrefour giratoire Riva Bella, assorti du projet de mise en place d'un réseau d'eau pluviale sur près d'un kilomètre, les travaux d'assainissement restant sur les postes de relevage des eaux usées de Cabbé et de Massolin ont été approuvés à l'unanimité.

Le projet, dont le montant s'élève à plus 2 millions d'euros (hors taxes) devrait mettre en conformité le système d'assainissement de la commune en plus de générer quelques économies d'électricité grâce au démarrage électronique des groupes de pompage. Répondant aux demandes de précisions de l'opposante Marie-Christine Franc de Ferrière, le rapporteur Richard Ciocchetti a assuré que les pompes étaient "à la limite de la saturation" et que la remise en état des réseaux existants permettrait "d'éviter de devoir demander des autorisations de passage" en cas de détournement du réseau.

Environnement marin: l'adhésion à « SOS Grand Bleu » renouvelée

La commune a renouvelé son soutien à l'association de protection de l'environnement "SOS Grand Bleu", précisant que depuis sa création en 1989, l'association établie à Saint-Jean-Cap-Ferrat "est devenue l'incontournable défenseur de la vie marine".

La mesure a été approuvée à l'unanimité. Pour aller plus loin, l'élue d'opposition Monica Grasso a suggéré que la commune demande le label "Pavillon Bleu" afin de garantir la qualité de son environnement marin.

« On en discutera », promet le maire.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.