“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ambassade de France à Monaco: "Un mariage de raison et de coeur entre Monaco et la France"

Mis à jour le 16/01/2017 à 05:04 Publié le 16/01/2017 à 05:04
Marine de Carné de Trécesson : «  Il serait paradoxal qu'on règle le problème de la fiscalité pour les enfants du pays* alors que, parallèlement, ils ne peuvent pas rester à Monaco car les logements ont des coûts trop élevés ».

Marine de Carné de Trécesson : « Il serait paradoxal qu'on règle le problème de la fiscalité pour les enfants du pays* alors que, parallèlement, ils ne peuvent pas rester à Monaco car les logements ont des coûts trop élevés ». Photo Alberto Kolman

Ambassade de France à Monaco: "Un mariage de raison et de coeur entre Monaco et la France"

Fiscalité, logement, transports, Union européenne, environnement durable... Marine Carné de Trécesson, ambassadrice de France à Monaco, évoque ces sujets nombreux entre les deux pays

Depuis le 16 septembre 2016, Marine de Carné de Trécesson de Coëtlogon est ambassadrice de France à Monaco. Une femme qui a intégré le Quai d’Orsay en 1987 à la direction des Français de l’étranger et s’est intéressée, dans ses nombreuses fonctions pour lesquelles elle fut détachée, à l’écologie et au développement durable, ainsi qu’à l’Europe où elle fut, à Bruxelles, sous-directrice de l’Europe méridionale.

Outre les sujets sur lesquels elle a œuvré et qui peuvent trouver un écho en Principauté, elle veille également sur la communauté étrangère la plus importante de Monaco. Une population qui attend des avancées notamment en matière de fiscalité et de logement.

Tour d’horizon avec Marine de Carné de Trécesson qui a été l’invitée du Monaco press club, au Columbus, jeudi dernier.

Aujourd’hui, la communauté française représente quelque 9.350 personnes. Est-ce enfin la fin du déclin?
La communauté est effectivement en diminution...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct