Rubriques




Se connecter à

"Allez, on fait tous coucou à Estrosi". Au coeur du QG d'Eric Ciotti à Nice juste après sa victoire au congrès LR

Parfois, il n’est pas besoin d’être nombreux pour profiter d’une "bonne nouvelle". Ce jeudi, à l’annonce des résultats, ils n’étaient qu’une poignée, seulement, à la permanence des Républicains à Nice, QG d’Éric Ciotti au port de Nice. Peu nombreux, mais bien assez pour savourer ce moment... "inattendu".

Stéphanie Gasiglia Publié le 02/12/2021 à 16:55, mis à jour le 02/12/2021 à 18:32
Les journalistes se sont rués à la permanence LR, sur le port de Nice. Eric Ottino / Nice Matin

Car, si les militants avaient bien senti que le vent tournait dans le sens de leur champion et qu’ils faisaient plus qu’espérer au second tour, cette première place leur a fait l’effet d’un électrochoc. Symphonie de rires nerveux et larmes de joie.

"C’est un truc dingue, un truc de dingue!"

Tout "émotionné", Auguste Vérola, le fidèle compagnon de route du député azuréen qualifié, en perd presque ses mots: "Ah mais, c’est bien! Quel plaisir, c’était tellement tendu, enfin à Nice vous avez compris, ça permet de se libérer, c’est très bien".

Enfourchant son vélo, le vice-président du conseil départemental enquille: "Mais si Eric ne gagne pas il jouera le jeu, il faudrait que les autres en fasse autant si c’est lui qui l’emporte samedi... Il est sérieux, avec lui je n’ai connu que des hauts, Eric, c’est une valeur sûre".

En détalant, il lance, larmes aux yeux: "Je file à Acropolis, voir mes petits seniors pour leur annoncer la bonne nouvelle". Devant la permanence, une proche du Questeur de l’Assemblée, agite les bras, hilare: "Allez on fait tous coucou aux caméras [de vidéosurveillance de la Ville, NDLR], on fait tous coucou à Estrosi". À ses côtés, une membre de son cabinet exulte en faisant les 100 pas: "Mais c’est un truc de dingue, un truc de dingue!"

 

"La victoire de la ligne claire du parti"

Auguste Verola, compagnon de route du député azuréen qualifié à la primaire LR. (Photos Eric Ottino) Eric Ottino / Nice Matin.

Dans l’embrasure de la porte, un militant répond aux questions d’un journaliste: "Éric Ciotti c’est le bon sens, un homme de terrain, un élu qui a toujours le sourire". À l’intérieur, Stanislas Andre, conseiller national et conseiller départemental remplaçant, sourit: "C’est la victoire de la ligne claire du parti. La forte participation montre l’implication des militants et leur détermination à remporter la présidentielle. Cette victoire au premier tour, c’est surtout la victoire des idées. Éric Ciotti est la bonne personne, le seul, en capacité d’agréger toutes les tendances".

"Les carottes sont cuites"

Sur le bas-côté, deux militants un peu sonnés chuchotent. L’un d’entre eux grimace: "J’aimerais bien être une petite souris au siège à Paris! Les cadres, les élus ne s’attendaient pas à celle-là". L’autre, yeux rivés sur son téléphone portable, perd soudain la face: "Personne n’appelle à voter pour lui". Un blanc. Et sa conclusion: "Les carottes sont cuites".

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.