Rubriques




Se connecter à

L'ASCT Boules rend hommage à Henri Tavella

Samedi, la section boules turbiasque a souhaité honorer le souvenir d'Henri Tavella, son vice-président décédé trop rapidement l'an dernier, en lançant la première édition du Challenge - Souvenir Henri-Tavella.

M.-E. C. Publié le 29/06/2016 à 05:03, mis à jour le 29/06/2016 à 05:03
Jean-Jacques Raffaele et le président Barral ont tour à tour rendu hommage à Henri Tavella, en présence de sa mère et de l'un de ses frères (à droite de la photo). Photo DR

Samedi, la section boules turbiasque a souhaité honorer le souvenir d'Henri Tavella, son vice-président décédé trop rapidement l'an dernier, en lançant la première édition du Challenge - Souvenir Henri-Tavella.

À cette occasion, l'ASCT Boules avait invité les clubs de Roquebrune/Carnoles, Èze, Beausoleil, Monaco, de la SBM, des pompiers, et encore de Gréoux-les-Bains. Au total, 32 triplettes - dont de nombreuses équipes turbiasques - se sont affrontées dès 10 h du matin, profitant au cours de cette belle journée du superbe clos de l'Amendola et de ses vues époustouflantes, depuis la Tête de Chien, sur la Méditerranée. Le tout dans une ambiance amicale et bon enfant.

 

Les concurrents se sont battus jusqu'à 20h pour déterminer les équipes gagnantes : Bodino-Micol-Magnanai pour le concours A et Paolini - Schruoffeneger - Faustini pour le concours B.

La réception qui a suivi la remise des prix fut l'occasion d'évoquer avec émotion la mémoire d'Henri Tavella et toute son implication, avec sa gentillesse légendaire, dans le bon fonctionnement du club. Des qualités qu'ont soulignées tour à tour le maire, Jean-Jacques Raffaele, et le président, André Barral. « Henri laisse un grand vide dans le club mais sa mémoire perdurera longtemps dans les cœurs des sportifs du village. »

Les participants se sont quittés en se donnant rendez-vous en juin 2017, pour la 2e édition.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.