“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Gianni Bresciano, champion de France de simple

Mis à jour le 01/09/2016 à 05:04 Publié le 01/09/2016 à 05:04
Gianni Bresciano, 16 ans, décroche le titre national aux championnats de France à Thonon.

Gianni Bresciano, champion de France de simple

Pour sa première année dans la catégorie des moins de 18 ans, Gianni Bresciano, âgé de seulement 16 ans, a fait preuve d'un calme et d'une maturité étonnants et a affiché de remarquables pourcentages de frappes au tir.

Pour sa première année dans la catégorie des moins de 18 ans, Gianni Bresciano, âgé de seulement 16 ans, a fait preuve d'un calme et d'une maturité étonnants et a affiché de remarquables pourcentages de frappes au tir.

Il monte sur la plus haute marche du podium, sacré champion de France de simple à Thonon, en Haute-Savoie.

Gianni n'était pas seul sur les rives du lac Léman puisque deux autres membres du Club bouliste du Rocher concouraient, le week-end dernier, dans cette même catégorie des moins de 18 ans. Estelle Abelfo termine seconde de la coupe de France et Alan Velli, sorti d'une poule peu évidente, trouve sur son chemin en 1/16e de finales, un certain… Gianni Bresciano. C'est une énorme satisfaction pour le club du Rocher de voir ses jeunes sociétaires engagés dans l'épreuve reine du sport-boules et engranger d'aussi bons résultats.

Le président, les coachs et tous les membres du club adressent leurs félicitations à ces jeunes joueurs qui sont l'avenir de leur discipline et font honneur à la Principauté

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.