Rubriques




Se connecter à

VIDÉO. La planète people sur le tapis bleu du Gala des océans à Monaco

Des stars du cinéma, de la musique et de la politique, des personnalités scientifiques ou philanthropiques: il y avait du beau monde, mercredi soir sur les terrasses du Casino de Monte-Carlo, sur le tapis bleu du 2e Gala des océans de Monaco. La planète people a répondu à l'invitation du prince Albert II pour cette soirée destinée à lever des fonds pour sauvegarder les océans.

La rédaction Publié le 27/09/2018 à 09:59, mis à jour le 27/09/2018 à 10:03
Katy Perry et Orlando Bloom ont été accueillis par le couple princier. Photo Jean-François Ottonello

En fin de compte, il ne manquait que Madonna. Celle qui était annoncée comme la grande vedette du 2e Gala des océans, organisé par la Fondation Prince Albert II, n'est finalement pas venue.

En revanche, les "expériences" avec la Reine de la pop mises aux enchères sont parties comme des petits pains. La journée de cheval avec Madonna sur une plage du Portugal est partie à 450.000€; une séance photo toujours avec la chanteuse, signée par le photographe Steven Klein, à 350.000€; et assister à l'enregistrement de son nouvel album en studio a séduit un enchérisseur à hauteur de 300.000€.

 

Avant cela, sur le "tapis rouge" repeint en bleu "océan", un parterre de stars s'est prêté au jeu du photocall. On y a vu notamment les comédiens Adrien Brody, Robert Davi, Chris Tucker et Olga Kurylenko, les artistes Katy Perry, Robin Thicke et Madcon, ou encore Ségolène Royal, autour du prince Albert II et la princesse Charlène.

On vous fait revivre tout ça en vidéo.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.