“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Victoria Silvstedt dédicace les chapeaux et accélère leur vente au profit de l'association "ange gardien" au Grand Prix de Monaco

Mis à jour le 29/05/2017 à 11:21 Publié le 29/05/2017 à 05:29
À l’arrivée du mannequin suédois, les chapeaux se sont vendus comme des petits pains au stand de l’association des Anges gardiens de Monaco.

À l’arrivée du mannequin suédois, les chapeaux se sont vendus comme des petits pains au stand de l’association des Anges gardiens de Monaco. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Victoria Silvstedt dédicace les chapeaux et accélère leur vente au profit de l'association "ange gardien" au Grand Prix de Monaco

Le mannequin suédois a fait un détour de trente minutes au stand des Anges gardiens de Monaco hier. Une présence qui a permis de vendre des dizaines de chapeaux signés par la star

Quand Victoria Silvstedt pose ses escarpins sur le bitume de la place d'Armes, le temps s'arrête littéralement. Tous les yeux se rivent sur cette blonde plantureuse à la plastique vertigineuse, perchée à 1,80 m. Le mannequin suédois, redoutable businesswoman, n'est pas venu pour faire de la figuration sur le tapis rouge du Grand Prix, comme tout bon people qui se respecte.

Non non, elle fait mieux. Du social, pour l'association des Anges gardiens de Monaco.

"On parle souvent de sa beauté mais elle a aussi un cœur énorme. C'est une fille très humaine", jure Bruna Maule Cassio, la présidente fondatrice. Les deux femmes sont proches et ont tourné à plusieurs reprises ensemble dans les rues de Nice pour livrer des victuailles aux plus démunis. L'actrice et présentatrice est l'ambassadrice de choix de l'association, depuis l'an passé.

"Quand Bruna m'a proposé de l'aidée, je n'ai pas pu lui dire non. C'est une femme formidable. C'est elle le vrai ange", souffle Victoria Silvstedt, en descendant la rue Grimaldi, d'une démarche digne d'un défilé de haute couture.

À son passage, les flashs crépitent. Certains l'apostrophent gentiment pour réclamer un selfie souvenir. Au stand des Anges gardiens, elle pose sa griffe sur les chapeaux en vente. Un coup de marqueur pour la bonne cause. L'accessoire pour se protéger d'un soleil caniculaire se vend alors comme des petits pains.

"On va utiliser l'argent pour payer les loyers, l'électricité, éviter les expulsions", explique Bruna Maule Cassio. Victoria Silvstedt, résidente monégasque, ne s'en cache pas : elle ne manque de rien.

"Même quand on a beaucoup de chance dans la vie, il ne faut pas fermer les yeux sur ce qui se passe autour. Mon cœur a tellement été touché quand j'ai été à la rencontre des plus pauvres. Ils étaient ravis d'avoir un contact."

Un vrai rayon de soleil.

Photo JFO

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.