“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Son concert à Monaco, son groupe, Bruce Spingsteen... Little Steven se confie avant de monter sur scène ce week-end

Mis à jour le 27/08/2019 à 10:35 Publié le 27/08/2019 à 12:00
Little Steven et son mentor, Bruce Springsteen,  dont il est le guitariste et l’ami depuis les années 70.

Little Steven et son mentor, Bruce Springsteen, dont il est le guitariste et l’ami depuis les années 70. Photo DR

Son concert à Monaco, son groupe, Bruce Spingsteen... Little Steven se confie avant de monter sur scène ce week-end

Bras droit de Bruce Springsteen dans le E Street Band, Little Steven jouera avec son propre groupe, les Disciples of Soul, samedi salle Garnier. Interview...

Au téléphone, il a la voix caverneuse de Franck Tagliano, le mafieux repenti qu’il jouait dans la série Lillyhammer. Mais c’est avec le patron des Disciples of Soul qu’on parle. Steven Van Zandt, alias Little Steven, alias Miami Steve, est en Europe pour la tournée du nouvel album des Disciples, le bien nommé Summer of Sorcery.

Avant de faire escale à la salle Garnier samedi, pour la dernière date du Sporting Summer Festival, le bras droit du Boss nous parle du disque, de la tournée et de la reformation annoncée du E Street Band en 2020…

C’est la première fois que vous jouerez à Monaco?
"Oui, mais j’y suis déjà venu. Lillyhammer a été plusieurs fois nommé au Festival de télévision.Et on avait lancé la série au MIPTV à Cannes. J’adore la Côte d’Azur, je me réjouis d’y venir jouer.Dites à tout le monde qu’on va casser la baraque!"

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour former ce groupe?
"C’est vrai que cela fait plus de 20 ans que je n’avais pas tourné avec un autre groupe que celui de Bruce [Springsteen N.D.L.R.]. Cela s’est fait par hasard.Un ami voulait que je vienne jouer dans un festival à Londres. Le EStreet Band était en sommeil pour permettre à Bruce de faire son show en solo à Broadway. J’ai donc réuni ce groupe et ça a été magique.On a enregistré un premier album de reprises de chansons que j’avais écrites pour d’autres [Soulfire N.D.L.R].On a fait une première tournée qui s’est super bien passée.J’ai écrit de nouvelles chansons (mes premières en 20 ans), on les a enregistrées et on est repartis sur la route.C’est tellement l’éclate que je me demande encore pourquoi je ne me suis pas décidé plus tôt…"

Vous regrettez parfois d’avoir sacrifié votre carrière solo au EStreet Band?
"Je n’ai jamais réfléchi en termes de carrière. Pour moi tout ça était avant tout une aventure artistique et humaine. Mais avec le recul, bien sûr que j’aurais dû en faire plus…"

C’est très différent de tourner avec votre propre groupe?
Et comment! Avec Bruce, à côté, ce sont des vacances.Là, il faut décider de tout.C’est moi le boss!

Sur les vidéos, le show ressemble à une grande revue de rock’n’roll…
C’est un peu ça, oui.Mais le son est plus soul que rock.On a tous ces cuivres, c’est superpuissant. On tourne sans interruption depuis plus de deux ans maintenant, je peux vous dire qu’on est au point !

Le nouvel album semble uniquement fait pour faire la fête. Vous avez mis de côté votre engagement politique?
"Aujourd’hui, tout est plus transparent.On baigne dans la politique et les affaires 24h sur 24.En tant qu’artiste, j’ai l’impression que notre mission n’est plus tellement de dénoncer, comme je l’ai fait à l’époque pour l’apartheid avec la chanson Sun City, mais d’inciter les gens à s’unir plutôt qu’à se diviser. Je vois nos concerts comme un sanctuaire, où les gens peuvent se réunir pour oublier les misères du monde et leurs propres problèmes pendant deux heures."

Dans son spectacle de Broadway, Bruce dit qu’il a inventé le son du "Jersey Shore". Vous êtes d’accord avec ça?
"Cela existait sans doute avant, mais personne ne le savait. Il a lancé le mouvement et aujourd’hui on est quelques-uns, avec Southside Johnny, à entretenir la flamme. Bruce est le Boss du Jersey shore… Et moi le sous-Boss! (rires)"

La réunion du E Steet Band est confirmée pour 2020?
"Pas encore.Je dois voir Bruce en rentrant pour en parler. Ma tournée s’arrête le 6 novembre et j’ai prévu d’être totalement disponible pour Bruce après ça, car je voudrais qu’on enregistre un nouvel album avec le E Street Band avant de partir sur les routes."

On vous reverra au cinéma ou dans une série?
"J’aimerais bien, mais ça va être difficile de trouver le temps si on relance le E Street Band. Peut-être en 2023 ou 2024?"


Savoir+
Little Steven & The Disciples of Soul, samedi 31 août à 20h30 salle Garnier, opéra de Monaco.
Tarif unique : 35 euros.
Renseignements et réservations +377.98.06.41.59.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.