Rubriques




Se connecter à

Ses concerts dans le Var, ses projets, sa collaboration avec le DJ hyérois Quentin Mosimann... Les confidences de Patrick Bruel

Le chanteur-comédien qui aligne trois dates varoises cette semaine, promet un nouvel album pour novembre avec notamment le Hyérois Quentin Mosimann, et une série encore secrète.

Laurent Amalric Publié le 02/08/2022 à 15:08, mis à jour le 02/08/2022 à 14:59
En mode détente au moment des répétitions hier après-midi à Ramatuelle, alors que l’artiste passe un mois d’août dans le sud avec ses enfants. Photo Camille Dodet

Ouvrir un festival est toujours un moment particulier dans la tournée d’un artiste. Tout en le prenant comme "un honneur" à Ramatuelle où il est également chaque été spectateur assidu, Patrick Bruel s’en acquitte avec la décontraction habituelle qui sied au personnage. Sorti de "l’épreuve" des balances, il se pose ce lundi après-midi en loge pour aborder une actualité kaléidoscopique.

Du nouvel album à un projet de série en passant par le terroir de Provence qu’il cultive avec un appétit sans cesse renouvelé au sein du Domaine de Leos qui compte désormais deux cuvées rosé pour prolonger les fruits de ces trente-sept hectares de L’Isle-sur-la-Sorgue, désormais bénis par Bacchus.

Les guitares grondaient cet après-midi aux soundchecks, pas si acoustique que ça cette tournée?
Oui sur un titre en particulier, mais le spectacle démarre très intimement, quasiment a cappella. Ensuite, il s’ouvre comme une maison. Je prends ma guitare et je viens chez les gens, comme eux sont venus chez moi pendant le confinement. La configuration du théâtre de plein air se prête parfaitement à l’ambiance que j’ai voulu donner aux concerts, ce qui n’empêche pas d’envoyer de l’énergie!

 

La même à retrouver ce mardi soir au Lavandou puis à Jardin Tropézina le jeudi 4 août?
Oui, mais la date sur cette plage privée de Ramatuelle [complète de longue date, ndlr] ne s’inscrit pas du tout dans la tournée. C’est un moment sympa et on s’amusera! La captation filmée de la tournée, elle, aura lieu lors des dernières dates, les 7 et 8 octobre au Forum de Liège.

Votre Domaine de Leos connaît une grosse diversification dans les cosmétiques. Personnellement, lesquelles avez-vous adoptés?
Déjà la fragrance que nous sommes évidemment allés chercher à Grasse. J’aime aussi beaucoup notre huile sèche, notre savon, le gommage, etc. Mais je ne vais pas vous vendre mes produits! (rire) En tout cas, il semblait évident que l’on ne pouvait pas en rester là avec l’huile d’olive qui a un succès hors-norme: 54 médailles en cinq ans, dont vingt-trois d’or. Nous caracolons en tête de tous les concours... à travers les bienfaits que procure ce produit, il fallait s’y intéresser de plus près et c’est vrai que ses valeurs thérapeutiques permettaient de réfléchir à d’autres usages. La ligne est intégralement "Made in Provence". La fabrication se fait à Forcalquier et toutes les équipes œuvrent dans la région.

Au dernier recensement, combien avez-vous d’oliviers?
Environ 4.000 et on continue car l’huile, victime de son succès, est en rupture de stock assez vite! Nous développons aussi les confitures, le miel, la lavande...

... Et les vins Augusta depuis cette année. à qui ce nom fait-il référence?
Leos c’était Léon et Oscar, mes enfants [fruits de son union avec l’écrivaine Amanda Sthers, ndlr], là il s’agit de ma maman ! C’est la première cuvée cette année et il est déjà à la carte de certains restaurants de Saint-Tropez. L’assemblage est super et il a l’air de plaire aux connaisseurs. Ces vins ont vu le jour de façon imprévue. Notre terroir est tellement fou qu’il nous a donné des grappes de raisins beaucoup plus tôt que prévu l’an dernier. Nous nous sommes dit qu’on n’allait pas les gâcher. Le blanc sera la prochaine étape.

Le 17 août, vous êtes au centre de l’émission Sans filtre sur W9, le concept vous a plu?
J’ai appris par le journal que ça sortait enfin! Je l’ai fait il y a près de deux ans figurez-vous, donc je ne me souviens plus très bien. C’est un peu le même principe que Fréquenstar. J’en avais déjà fait trois extraordinaires avec Laurent Boyer. Comme j’aime bien l’animateur Eric Jean-Jean, j’ai dit oui aussi. Il y a beaucoup de surprises sur des jolis moments de ma vie. Je ne sais pas ce qu’ils en ont fait, mais ça reste une belle expérience.

 

Après les vacances, la rentrée scolaire. Êtes-vous toujours aussi mobilisé contre le harcèlement à l’école, cause que vous étiez venu défendre à Toulon avec Charles Berling?
Bien sûr. Mes chansons sur le sujet parlent d’elles-mêmes. Que ce soit Maux d’enfants, Louise... Il y a notamment toujours cette lâcheté de ceux qui se cachent derrière les écrans pour martyriser l’autre...


- Mardi 2 août à 21h30 au théâtre de Verdure du Lavandou.
Tarif: 54 euros. Rens. 04.94.94.54.44.
- Jeudi 4 août à 22h à Jardin Tropézina à Ramatuelle. Complet.

Patrick Bruel devrait être associé à une nouvelle série en janvier prochain. Photo Camille Dodet.

Les petits secrets de Patrick

Le nom de Patrick Bruel va-t-il bien être associé à une nouvelle série?
Comment le savez-vous? (rire) C’est vrai normalement, ça devrait se faire en janvier, mais je ne peux rien dire. Ce n’est pas encore signé!

Vous êtes tout de même sur une série cet été puisque vous co-signez la B.O. de Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites de Marc Levy sur Canal+...
Oui je suis fier, c’est ma première bande originale et on s’est beaucoup amusé à la signer avec David-François Moreau.

Un single arrive le 26 août. Quel est son titre?
Là non plus, je n’ai pas le droit de le révéler. Sony music veut attendre...

Alors quel est le titre de l’album à paraître en novembre?
(Éclate de rire) Pas de chance, c’est le même titre que le single!

Quelle est la tonalité de ce projet sur lequel a travaillé le DJ hyérois Quentin Mosimann?
C’est un ami, il a travaillé sur des productions, certaines compositions... Il y a des nouveaux visages sur cet album et il en fait partie. Ce sera un album très varié. Je vous dis tout la prochaine fois! (rire)

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.