“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Retour en images sur le Bal de la Rose à Monaco

Mis à jour le 21/03/2016 à 14:53 Publié le 21/03/2016 à 14:47
Entourée par ses amis, Charlotte Casiraghi, habillée par Chanel.

Entourée par ses amis, Charlotte Casiraghi, habillée par Chanel. Photo Palais Princier/Pierre Villard

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Retour en images sur le Bal de la Rose à Monaco

La 62e édition du très chic gala orchestré par la princesse Caroline a réuni plus de 800 convives samedi soir au Sporting. Le tout pour soutenir les actions de la fondation Princesse Grace.

Quelques mètres de tulle rouge au cœur de toutes les conversations samedi soir à la Salle des Étoiles. Dans sa longue et bouffante robe signée du styliste italien Giambattista Valli, Beatrice Borromeo a assurément ravi et conquis tous les regards du Bal de la Rose. Dont celui du maestro de la mode, Karl Lagerfeld, qui a complimenté la jeune épouse de Pierre Casiraghi sur sa tenue, véritable étoile de la soirée.

Pour ce bal à Cuba, la princesse Caroline était pour la première fois entourée par ses quatre enfants. Une première pour la jeune princesse Alexandra, 16 ans, qui est entrée dans la danse aux côtés de ses frères et sœurs.

Pour le reste, dans un décor très Buena Vista Social Club, et après un repas réussi par le chef Alain Cavanna et les équipes de la SBM, la soirée a transporté les invités sur des airs de salsa. Puis du joyeux «cubaton» de Jowel y Randy qui ont fait se déhancher les convives jusqu’à l’aube.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.