“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

PHOTOS. "La princesse Caroline et Karl Lagerfeld avaient une relation de totale confiance et d’amitié partagée"

Mis à jour le 20/02/2019 à 08:40 Publié le 20/02/2019 à 07:41
24 mars 2018 : la princesse et son ami ouvrent ensemble le Bal de la Rose sur le thème de New York. Ce sera l’ultime apparition publique du couturier en Principauté.

24 mars 2018 : la princesse et son ami ouvrent ensemble le Bal de la Rose sur le thème de New York. Ce sera l’ultime apparition publique du couturier en Principauté. Photo Cyril Dodergny

Monaco-matin, source d'infos de qualité

PHOTOS. "La princesse Caroline et Karl Lagerfeld avaient une relation de totale confiance et d’amitié partagée"

Amoureux de la Principauté, le couturier allemand était un fidèle complice de la princesse Caroline et de la famille princière depuis plusieurs décennies. Incontournable du Bal de la Rose et généreux donateur de la Croix-Rouge monégasque, le styliste de Chanel a laissé son empreinte affective et artistique à Monaco

Ils ont en commun de cultiver le goût de la discrétion quand ils ne sont pas sous les feux des projecteurs. Mais c’est sûrement la passion des arts et de la mode qui les a liés. La princesse Caroline et le couturier étaient complices et proches depuis de longues décennies.

Une amitié que le couturier évoquait en ces termes lors d’une interview en 2004 à Monaco-Matin. "Je connais Caroline depuis trente ans. Quand je pense à une femme moderne, c’est elle. Il n’y a pas mieux. Elle a l’intelligence, la beauté et elle sait rester elle-même. Je détesterais, par exemple, l’idée qu’elle s’oblige à ne porter que du Chanel pour m’être agréable. Je serais même prêt à lui acheter moi-même les robes d’autres couturiers afin qu’elle reste libre".

>>LIRE AUSSI. Décès de Karl Lagerfeld: le prince Albert II salue la mémoire d'un "grand ami de la Principauté".

1999 : lors d’une exposition de ses photos en Principauté, il reçoit le prince Rainier III et la princesse Caroline.
1999 : lors d’une exposition de ses photos en Principauté, il reçoit le prince Rainier III et la princesse Caroline. Photo archives Nice-Matin

Totale confiance

Pour autant, lors de ses nombreuses sorties publiques, elle est toujours restée fidèle aux créations de son ami pour la maison Chanel, reconnaissables entre mille.

"La princesse Caroline et Karl Lagerfeld avaient une relation de totale confiance et d’amitié partagée", confie une proche. Plus encore, avec Helmut Newton, Andy Warhol ou Francesco Vezzoli, Karl Lagerfeld est celui qui l’a sûrement le plus photographié.

Des portraits officiels aux clichés plus posés, plus "mode". En 1988, il shoote la princesse, son époux Stefano Casiraghi et leurs trois jeunes enfants Andréa, Charlotte et Pierre, dans leur cuisine en train de préparer des pâtes dans une ambiance très pop.

L’année suivante, il met en scène la princesse dans les rues de la Principauté pour une série de photographies en noir et blanc façon grand siècle. Cette collection très particulière, que la princesse conserve personnellement, a été montrée une seule fois en 2011 au cours d’une exposition au Nouveau Musée National de Monaco.

Avec la disparition de son ami, ce 19 février, elle demeurera pour la princesse Caroline, l’expression artistique de leur complicité.

>>RELIRE. "Je te ronronne un baiser triste": l’émouvant hommage de Brigitte Bardot à Karl Lagerfeld... et à "Choupette"

1987 : au bal de la Rose, il dîne aux côtés de la princesse Antoinette.
1987 : au bal de la Rose, il dîne aux côtés de la princesse Antoinette. Photo archives Nice-Matin

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.