“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Olivier Giroud au chevet des enfants opérés à Monaco

Mis à jour le 27/07/2016 à 05:20 Publié le 27/07/2016 à 11:16
Disponible et très ouvert, Olivier Giroud a donné du temps hier aux enfants réunis par le Collectif Monaco Humanitaire au Centre cardio-thoracique, notamment à la petite Fanta, arrivée du Mali.

Disponible et très ouvert, Olivier Giroud a donné du temps hier aux enfants réunis par le Collectif Monaco Humanitaire au Centre cardio-thoracique, notamment à la petite Fanta, arrivée du Mali. Photo Michael Alesi

Olivier Giroud au chevet des enfants opérés à Monaco

Le footballeur, parrain du Monaco Collectif Humanitaire, a célébré ce mardi l'opération d'un 300e enfant via cet élan d'entraide médicale et humanitaire lancée depuis 2008 vers l'Afrique.

Il le confie, c'est son cœur de papa qui parle avant son cœur de footballeur. Olivier Giroud était ce mardi en Principauté pour honorer son titre d'ambassadeur «de cœur» du Monaco Collectif Humanitaire, qu'il détient depuis juin 2014. «J'ai toujours voulu m'engager dans l'humanitaire. Depuis que je suis devenu père il y a trois ans, je suis touché par la cause de ces enfants qui n'ont pas accès aux soins médicaux», assure le sportif de 29 ans.

C'est aussi le credo du Monaco Collectif Humanitaire. Créé en marge du cinquantième anniversaire du prince Albert II en 2008 pour opérer cinquante enfants africains défavorisés touchés par des pathologies cardiaques, le mouvement en a finalement déjà opéré 300 en huit ans.

La dernière, la petite Fanta, qu'Olivier Giroud est allé voir dans sa chambre hier (voir photo), est arrivée de Bamako au Mali et prise en charge par les équipes du Centre cardio-thoracique.

Le joueur d'Arsenal précise, «ce titre d'ambassadeur, ce n'est pas qu'une signature sur un papier. J'ai organisé des collectes de fonds pour soutenir le collectif. Dès que je peux, je viens aussi passer du temps avec les enfants pour apporter ma petite pierre à l'édifice». Mission accomplie hier midi où il a pris un long moment pour jouer avec les enfants, faire des selfies et dédicaces sur tee-shirts et ballons.

Priorité donnée aux pathologies cardiaques

Sur le terrain, la direction de la coopération internationale se charge de l'expertise pour le Monaco Collectif Humanitaire qui fédère 24 ONG monégasques et françaises. «Nos correspondants sur le terrain identifient les cas d'enfants sans moyens qui nécessitent une opération. Les médecins du Collectif examinent ensuite le dossier médical. Le principe est de donner la priorité à des pathologies cardiaques opérables une fois», explique Anne Poyard-Vatrican, directrice adjointe de la Coopération internationale.

L'enfant est envoyé à Monaco, encadré par le membre d'une association pour le voyage. Puis pris en charge par une famille d'accueil avant d'être opéré au Centre cardio-thoracique. Ou bien au CHPG ou à l'IM2S, autres établissements partenaires.

Un projet au Mali

Chaque prise en charge coûte en moyenne 10.000 euros. Un budget couvert par les dons de l'association Children & Future, de la fondation Niarchos et de l'Amade Monaco cette année.

«Aujourd'hui notre objectif est d'avoir les financements pour développer un centre cardiaque dans un de ces pays pour permettre d'opérer les enfants sur place. Et d'en opérer davantage», continue Anne Poyard-Vatrican. Un projet est à l'étude au Mali et des chirurgiens maliens sont en cours de formation auprès de leurs homologues à Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct