Rubriques




Se connecter à

Monaco va célébrer les dix ans du mariage princier... avec une mini-série

Les équipes du Palais dévoileront le 1er juillet, le premier épisode d’une série réalisée avec des images d’archives pour célébrer la décennie de l’union du souverain et de la princesse Charlène.

Cédric Verany Publié le 24/06/2021 à 15:16, mis à jour le 24/06/2021 à 14:03
Le 2 juillet 2011, dans la cour d’honneur du Palais princier, le prince Albert II et la princesse Charlène unissaient leurs destins. Photo Franz Chavaroche

Dix ans déjà! Certains s’étonnent, en évoquant les souvenirs de ces 1er et 2 juillet 2011, qu’une décennie se soit déjà écoulée. C’est pourtant le cas, et dans quelques jours, le prince Albert II et la princesse Charlène célébreront leurs dix ans de mariage.

Pour l’occasion, c’est sous un format inédit que les équipes du Palais princier ont proposé de marquer cet anniversaire. En élaborant, dans le plus grand secret depuis plusieurs mois, une mini-série.

 

Le voile sur ce projet, qui retracera "les cérémonies et les réjouissances de l’été 2011, le parcours personnel des époux, leur rencontre ainsi que leur vie de famille aux côtés de leurs enfants" détaille le communiqué du Palais princier.

Le premier épisode de la mini-série sera lancé le 1er juillet, date anniversaire du mariage civil, sur les réseaux sociaux du Palais princier.

"Le couple princier souhaitant que ces moments heureux puissent être partagés par le plus grand nombre, un compte Instagram officiel et une chaîne YouTube seront créés à cette occasion" souligne le communiqué.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.