“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Marisa Berenson, l’éternelle Lady Lyndon

Mis à jour le 10/12/2015 à 08:17 Publié le 10/12/2015 à 08:14
Mannequin, actrice, femme d’affaires à la tête de sa gamme de produits cosmétiques naturels et de sa ligne de bijoux, Marisa Berenson promène sa beauté et son talent à Cannes pour présenter à nouveau Barry Lyndon.

Mannequin, actrice, femme d’affaires à la tête de sa gamme de produits cosmétiques naturels et de sa ligne de bijoux, Marisa Berenson promène sa beauté et son talent à Cannes pour présenter à nouveau Barry Lyndon. (Photo Gilles Traverso)

Marisa Berenson, l’éternelle Lady Lyndon

Ancienne icône de la mode, l’actrice est aux Rencontres Cinéma de Cannes pour présenter Barry Lyndon, le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick qui l’a révélé au 7e art à 28 ans

Elle descend de sa chambre d’hôtel avec une bonne demi-heure de retard. On pardonne évidemment Marisa Berenson. L’ancienne cover-girl a pris le temps de s’apprêter. Brushing impeccable, lunettes de soleil stylées, blouson cuir assorti à son pull-over noir et boucles d’oreilles du plus bel effet. Le top-modèle adulé d’Andy Warhol, qu’Yves Saint-Laurent a consacré « femme des seventies », a toujours le look soigné. Porte très joliment la soixantaine passée.

« Il faut toujours bien s’habiller, par respect de soi comme des autres. La mode, c’est aussi une façon de s’exprimer, et je veux toujours donner le meilleur de moi-même », justifie l’ancien mannequin vedette en Vogue, qui a toujours fait rimer avec spiritualité. Car il y a aussi une âme et un cœur, derrière le papier glacé. Esprit de corps.


« Dès l’âge de 7 ans, j’avais conscience d’être existentialiste, afin de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct