“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert II offre une montre à une association du Touquet pour soutenir leur action

Mis à jour le 02/11/2017 à 17:35 Publié le 02/11/2017 à 17:30
Lassociation a eu la surprise de recevoir ce don princier en guise de soutien.

Lassociation a eu la surprise de recevoir ce don princier en guise de soutien. Photo C.V.

Le prince Albert II offre une montre à une association du Touquet pour soutenir leur action

La montre, modèle Cousteau est un objet de luxe de la marque suisse IWC. Son propriétaire? Le prince Albert II. L’objet sera mis aux enchères ce vendredi, dans la commune du Touquet. Mise à prix: 1.000 euros.

Le souverain en a fait don à l’École parentale pour enfants autistes du Montreuillois, dans le but de soutenir leur action. Le lien s’est fait il y a deux ans, alors que le souverain était en visite officielle au Touquet, pour inaugurer une promenade baptisée «Princes de Monaco», en souvenir de ses aïeuls, qui venaient en villégiature dans cette station de la côte d’Opale.

À cette occasion, le prince a été sensibilisé à la cause de l’école en rencontrant sa présidente Cathy Van den Eede. «J’ai eu l’honneur de rencontrer le souverain il y a deux ans et je lui ai exposé notre projet et nos méthodes».explique la principale intéressée.

L’association, créée en 2013, fédère des parents d’enfants autistes voulant offrir une éducation adaptée à leur enfant. Si de nombreux bénévoles font tourner l’école au quotidien, l’établissement vit pratiquement exclusivement avec des dons qui permettent de rémunérer les psychologues qui interviennent auprès des enfants.

«J’ai expliqué au prince Albert II que nous fonctionnons avec un budget très précaire et il s’était montré sensible à notre action. Après cette rencontre, nous avons continué à lui envoyer des nouvelles des enfants que nous suivons et des progrès qu’ils réalisaient» continue Cathy Van den Eede.

Qui a eu la surprise de recevoir ce don princier en guise de soutien à son établissement.


La suite du direct