“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prêche de la princesse Charlène au Vatican pour la lutte contre la noyade

Mis à jour le 27/11/2015 à 08:30 Publié le 27/11/2015 à 08:26
La princesse Charlène a lancé un appel à la coopération internationale pour lutter contre les noyades.

La princesse Charlène a lancé un appel à la coopération internationale pour lutter contre les noyades. (Photo Palais princier)

Le prêche de la princesse Charlène au Vatican pour la lutte contre la noyade

L’épouse du souverain a fait une intervention remarquée, samedi, lors de la 30e conférence du Conseil pontifical pour les Travailleurs de Santé. Son credo : la lutte contre les noyades

730.000 personnes meurent chaque année de noyade

Ce n'est un secret pour personne: la princesse Charlène est très investie dans la lutte contre les noyades. Un fléau qui frappe 730.000 personnes chaque année dans le monde, singulièrement dans les pays pauvres.

La princesse Charlène sensibilise l'opinion publique

L'épouse du souverain, au travers de sa fondation créée le 14 décembre 2012, multiplie les actions en sensibilisant l'opinion publique aux dangers de l'eau, en enseignant aux enfants les mesures de prévention et en leur apprenant à nager.

La princesse Charlène se mobilise pour cette cause depuis quatorze ans

Ce que l'on sait moins, c'est que l'épouse d'Albert II n'a pas attendu de devenir princesse pour s'engager dans ce combat.

"Cela fait plus de quatorze ans qu'elle est mobilisée pour cette cause, assure l'entourage de la princesse Charlène. La championne de natation a commencé très tôt à donner des cours de natation et de sauvetage en mer."

Une action institutionnalisée, depuis, au travers de la Fondation Princesse Charlène de Monaco.

La parole de la princesse Charlène entendue jusqu'au Vatican

Autant dire qu'en matière de lutte contre les noyades, la parole de la princesse Charlène est entendue. Légitime. Le Vatican, mobilisé dans ce combat, le sait d'autant plus qu'il a invité la princesse, en juin dernier, à une réunion de travail portant sur ce sujet.

À l'issue, le président du Conseil pontifical pour les Travailleurs de Santé - l'équivalent du ministre de la Santé - a invité la princesse Charlène à intervenir en clôture de la 30e conférence internationale de ce Conseil pontifical fondé par Jean Paul II.

Le risque de noyade est "un tueur silencieux"

C'était samedi dernier, au Vatican. Pour la première fois, une personnalité étrangère intervenait lors de cette conférence à laquelle participaient quelque 350 représentants d'institutions de santé en lien, plus ou moins étroits, avec l'Église.

Devant ces 350 délégués provenant d'une quarantaine de pays, la princesse Charlène, accompagnée à Rome par Mgr Barsi, a tiré la sonnette d'alarme en qualifiant le risque de noyade de "tueur silencieux".

Former les adultes à la natation

Elle a également rappelé combien les idées les plus simples s'avéraient souvent les plus efficaces pour éviter les noyades, ne serait-ce qu'en formant des personnes capables ensuite d'apprendre à nager à de nombreux enfants. La princesse, enfin, a invité les États, l'OMS, les fondations, associations et autres sociétés civiles à une plus grande coopération internationale dans le combat contre ce fléau.

Une intervention radiophonique réunissant 400 millions d'auditeurs

L'intervention de la princesse Charlène n'est pas passée inaperçue. Tout comme sa longue interview accordée à Radio Vatican, portant essentiellement sur les actions de sa fondation. Une radio, soit dit en passant, qui comptabilise la bagatelle de 400 millions d'auditeurs à travers le monde…


La suite du direct