Le couple princier baptise un nouveau centre aquatique ultramoderne en Floride

Lors d’un séjour aux États-Unis pendant les fêtes de Noël, le princier Albert II et la princesse Charlène ont répondu à l’invitation du maire de la ville de Fort Lauderdale pour découvrir ce site, doté d’une des plus hautes tours de plongée au monde.

Article réservé aux abonnés
Cédric Vérany Publié le 06/01/2023 à 13:00, mis à jour le 06/01/2023 à 10:54
Entre Noël et le jour de l’An, le prince Albert II et la princesse Charlène ont découvert cet équipement sportif novateur dans la ville de Fort Lauderdale en Floride. Photo City of Fort Lauderdale

En vacances quelques jours dans le sud des États-Unis pour les fêtes de fin d’année, le prince Albert II et la princesse Charlène ont baptisé le nouveau centre aquatique de Fort Lauderdale, en Floride.

La commune vient de dévoiler les images de cette cérémonie pour inaugurer un établissement qui ouvrira pour le public dans quelques jours. Et qui est doté de l’une des plus hautes tours de plongée du monde, surplombant des bassins de compétitions ultramodernes.

Le prince Albert II et la princesse Charlène en Floride. Photo City of Fort Lauderdale.

Des liens à tisser avec Monaco

"La rénovation du complexe aquatique redonne à Fort Lauderdale son statut de destination de premier plan pour la natation de compétition et la plongée au niveau mondial, dans un lieu qui est également accessible au public. La visite de leurs altesses sérénissimes de Monaco montre la valeur atteinte et l’enthousiasme suscité", a déclaré le maire de la ville, Dean Trantalis, qui était venu en Principauté il y a quelques mois pour présenter son projet et évoquer de possibles liens entre le Monaco Yacht Show et le Boat Show de Fort Lauderdale, autre événement d’envergure mondiale dans ce secteur d’activité.

En recevant les clés de la ville, le souverain monégasque a, lui, formé le vœu de "collaborations fructueuses" entre les deux manifestations, à l’avenir.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.