Rubriques




Se connecter à

L’astronaute Thomas Pesquet attendu sur le tapis rouge du festival de Cannes aux côtés de l’équipe monégasque de Shibuya Productions

L’astronaute montera les marches ce soir aux côtés de l’équipe monégasque de Shibuya Productions (qui produit films d’animation, mangas et jeux vidéos) pour la projection du film Top Gun Maverick, événement dans la culture pop, 36 ans après la sortie du premier opus.

C.V. Publié le 17/05/2022 à 15:54, mis à jour le 17/05/2022 à 16:01
L’astronaute sera à Cannes ce mercredi. Photo Thomas Pesquet

"Il vient à Cannes spécialement pour nous", se réjouit Cédric Biscay. Le patron de Shibuya réussit un joli coup en montant les marches du Palais des Festivals de Cannes, ce mercredi, aux côtés d’un "super héros de la vie réelle", comme il le décrit, Thomas Pesquet.

Le populaire astronaute français est en effet l’invité de la société monégasque (qui produit films d’animation, mangas et jeux vidéos) pour l’avant-première de la suite du film culte Top Gun, présentée hors compétition au 75e festival de Cannes.

 

Dans cette suite, baptisée Top Gun Maverick, Tom Cruise est toujours aviateur de la Navy américaine. Il sera donc question de promenade dans les airs, un domaine que Thomas Pesquet connaît bien, étant l’Européen qui a passé le plus de temps dans l’espace, notamment par ses deux séjours au sein de la Station spatiale internationale.

Et si sur le red carpet son chemin croise celui de Tom Cruise attendu aussi sur la Croisette, l’image devrait être belle. En tout cas, elle ravie déjà l’équipe de Shibuya, fière d’annoncer son invité particulier, qu’ils accueilleront à Cannes avec la collaboration de l’Agence spatiale européenne.

Et peut-être pourront-ils évoquer d’autres projets en commun ? Toujours est-il que Thomas Pesquet devrait aussi profiter de son séjour cannois pour rencontrer des lycéens et évoquer ses missions spatiales.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.