“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La "Riviera", le dernier thème imaginé par Karl Lagerfeld pour le 65e Bal de la Rose

Mis à jour le 26/03/2019 à 08:35 Publié le 26/03/2019 à 09:00
Les illustrations de Monsieur Z évoquent la Riviera des plus belles années.

Les illustrations de Monsieur Z évoquent la Riviera des plus belles années. Reproduction illustration Monsieur Z

La "Riviera", le dernier thème imaginé par Karl Lagerfeld pour le 65e Bal de la Rose

Sur une idée du regretté Karl Lagerfeld, la soirée du samedi 30 mars replonge Monaco dans ses années mythiques où se conjuguaient élégance, dolce vita et rythmes chaloupés.

Le plus beau de Monaco rassemblé le temps d’une seule soirée. C’est l’idée du regretté Karl Lagerfeld et de la princesse Caroline de Hanovre pour la 65e édition du Bal de la Rose sur le thème de la Riviera.

Un thème enchanteur qui va replonger les invités dans les années souvent évoquées avec nostalgie. Celles de la dolce vita, de l’élégance, de l’insouciance, des rythmes chaloupés.

Hommage à Karl Lagerfeld

Mais bien sûr, cette année, une personne va manquer à la table de la princesse de Hanovre. Karl Lagerfeld, son ami intime, était attentif au Bal de la Rose depuis 1999. C’est cette année-là qu’il conçut, pour la première fois et pour le jubilé du prince Rainier III, la soirée au profit de la Fondation Princesse Grace. Les interventions de l’artiste furent nombreuses depuis, y compris pour les 150 ans de la Société des Bains de Mer.

"Comment ne pas évoquer Karl Lagerfeld à l’occasion du Bal de la Rose, lui qui y a toujours été fidèle ?, lance la SBM. Pas une édition du Bal de la Rose sans Karl, sa présence, son soutien, souvent sa direction artistique et les illustrations dessinées de sa propre main pour les invitations."

Alors, samedi, le plus bel hommage à rendre au Kaiser défunt, c’est certainement de prolonger l’esprit qu’il a su insuffler, pour Monaco, avec brio. Les dessins, créés par l’illustrateur et graphiste Monsieur Z, reprennent les « images d’Épinal » qui font de la Principauté un pays où il fait bon vivre et se divertir.

Dès l’entrée au Sporting d’été, l’esprit Riviera invite à gagner la mer, à se laisser happer par la dolce vita, à plonger au cœur du mythe comme projetés dans l’une des célèbres scènes de La Main au collet d’Alfred Hitchcock avec Cary Grant et Grace Kelly. L’Hôtel de Paris aura une place de choix également.

Une revue avec 36 danseurs

La plage du Monte-Carlo Beach va envahir, quant à elle, la salle des Étoiles. La célèbre passerelle qui mène au plongeoir de la piscine embrasse le cadre de scène où vont se produire trente danseuses et six danseurs dans une revue unique qui rompt avec le traditionnel concert. La légende est revisitée et garde le charme intact.

Roberto Colletta interprétera les chansons des crooners de légende. Le groupe Les Bouches rouges revisitent les grands standards des années folles au yé-yé. Enfin, Alessandro Ristori donnera un accent rock italien avec ses musiciens les Portofinos.

Aujourd’hui, c’est le Bal de la Rose qui prolonge le rêve.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct