“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La jeune mentonnaise Madison se "sent plutôt sereine à l’approche de la finale" de The Voice Kids ce vendredi soir sur TF1

Mis à jour le 07/12/2018 à 20:38 Publié le 07/12/2018 à 19:30
Samedi dernier, Madison était au Palais de l’Europe à l’occasion de la 1ère rencontre des youtubeurs.

Samedi dernier, Madison était au Palais de l’Europe à l’occasion de la 1ère rencontre des youtubeurs. Photo Jean-François Ottonello

La jeune mentonnaise Madison se "sent plutôt sereine à l’approche de la finale" de The Voice Kids ce vendredi soir sur TF1

Madison est l’une des huit finalistes de The Voice Kids. Pour gagner, la Mentonnaise devra remporter le maximum de suffrages du public lors de l’ultime épreuve diffusée vendredi 7 décembre sur TF1.

Une voix puissante et suave derrière des jolies boucles noires, des yeux clairs et un visage poupin… samedi dernier, la jeune Madison Maréchaux a conquis le public réunit au palais de l’Europe à l’occasion de la 1re rencontre des Youtubeurs.

La lycéenne en 1re ES du lycée Curie était invitée pour le concert inaugural de la manifestation. Son interprétation du titre Issues de Julia Michaels a fait tressaillir le cœur de toute la salle.

Depuis plusieurs semaines, on ne parle que d’elle sur les réseaux sociaux et dans les cours de récré de la cité. Âgée de 16 ans, Madison participe à l’émission de TF1 The Voice Kids.
Vendredi dernier, lors de la demi-finale, la Mentonnaise pensait être éliminée de l’aventure avant d’être repêchée par Amel Bent, convaincue par son interprétation du tube de Stromae, Papaoutai. "J’étais très stressée et ça a été un soulagement de voir qu’Amel Bent a cru en moi", confie en aparté la lycéenne, juste après sa prestation solaire sur la scène du Palais de l’Europe.

"Jai beaucoup appris avec Soprano"

Madison a donc gagné son ticket d’entrée pour la finale de l’émission qui sera diffusée ce vendredi. "Je me sens plutôt sereine et je ne me prépare pas particulièrement. Je suis déjà très contente d’être arrivée à ce stade de la compétition", confie-t-elle avec humilité.

Née à Monaco et originaire de Polynésie française, Madison est passionnée par le chant depuis toujours. "Mon amour de la musique est né lorsque j’avais 5 ans. Mon père adore le chant et ma mère donne des cours de danse." Fan de soul, de R’n’B et de pop, Madison est autodidacte et n’a jamais pris de cours de chant.

Chez elle, l’adolescente commence à s’enregistrer chanter puis poste des vidéos sur Youtube.

La jeune Mentonnaise surpasse sa timidité et participe à des concours de chants. L’an dernier, elle tente sa chance pour The Voice Kids. "Le casting était à Menton. Mes parents m’ont encouragée et je me suis lancée."

"On s’est soutenu durant les battles"

Lors des auditions à l’aveugle, la voix de Madison a séduit le jury dès les premières notes. Durant les «battles», Madison a su briller dans l’équipe de Soprano. «Il est très bienveillant. J’ai beaucoup appris avec lui.» Madison a également noué des liens d’amitiés avec les autres candidats.

"J’ai fait de très belles rencontres et je suis restée en contact avec certains participants. On s’est soutenu durant les battles. A chaque fois, ce n’était pas évident de voir l’un de nous éliminé."

Dans son lycée, Madison reste la même élève discrète. "Disons que l’on me regarde davantage dans les couloirs, mais à part ça, rien n’a changé!"

Ce jour-là, au Palais de l’Europe, on appelle Madison pour la séance de dédidaces. L’adolescente s’excuse et disparaît pour se prêter au jeu des selfie.

Grâce à l’émission, la Mentonnaise vit un joli conte de fée et réalise son rêve.

Rendez-vous vendredi soir pour connaître la fin (victorieuse?) de l’histoire.


La suite du direct