“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Course de trot princière à l'hippodrome de la Côte d'Azur

Mis à jour le 20/07/2019 à 15:29 Publié le 20/07/2019 à 15:05
La princesse Charlène avec l’équipe gagnante: cheval, jockey et association.

La princesse Charlène avec l’équipe gagnante: cheval, jockey et association. Photo Eric Mathon / Palais princier

Course de trot princière à l'hippodrome de la Côte d'Azur

L’association "Children and Future" remporte le Prix Princesse Charlène de Monaco - Charity Race, qui s’est couru vendredi soir à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer, devant la princesse et son fils le prince héréditaire Jacques.

Dans l’agenda de l’hippodrome de la Côte d’Azur, cette course occupe une place particulière. Au moins pour deux raisons : son prestige et sa vocation.

Le prestige de cette épreuve de trot – une première, après deux éditions de course classique –, c’est la princesse Charlène qui le lui confère. Vendredi soir, l’épouse du souverain – venue à Cagnes-sur-Mer avec son fils le prince héréditaire Jacques et son frère Gareth Wittstock –, a assisté à la course, pour le plus grand plaisir de la Société des courses de la Côte d’Azur, co-organisatrice de l’épreuve avec la Fondation Princesse Charlène de Monaco.

Les 14 associations se partagent 50.000€

La princesse Charlène a remis le trophée à Stéphane Cingland, jockey de Fantasia de Ligny.
La princesse Charlène a remis le trophée à Stéphane Cingland, jockey de Fantasia de Ligny. Photo Eric Mathon / Palais princier
La princesse entourée de Gareth Wittstock, Louis Nègre, maire de Cagnes-sur-Mer, François Forcioli-Conti, président de la Société des courses de la Côte d’Azur, et Dominique de Bellaigue, président du Trot français.
La princesse entourée de Gareth Wittstock, Louis Nègre, maire de Cagnes-sur-Mer, François Forcioli-Conti, président de la Société des courses de la Côte d’Azur, et Dominique de Bellaigue, président du Trot français. Photo Eric Mathon / Palais princier

La vocation du Prix Princesse Charlène de Monaco - Charity Race est, comme son nom l’indique, caritative. Le principe de l’épreuve, dotée de 50 000 e, a été importé de son pays natal, l’Afrique du Sud, par la princesse. Chacun des quatorze chevaux engagés court pour une association. Mercredi à Monaco, un tirage au sort a déterminé quel binôme jockey-cheval représenterait quelle structure, parmi lesquelles la fondation de la princesse, d’ailleurs.

Tout s’est alors joué sur la piste, vendredi soir. Le cheval Fantasia de Ligny, associé à Children and Future, a remporté la course et la somme de 10.000€. Fresh News termine 2e et offre la somme de 6.000€ à la Croix-Rouge française de Cagnes-sur-Mer, et grâce à la troisième place de Fifi Impératrice, l’association Cœur de Course empoche 4.000€.

Les onze autres associations (1) ayant participé à la compétition ne repartent pas bredouilles. Chacune recevra la somme de 3.000€.


1. Action Innocence, Amapei, Croix-Rouge monégasque, Fight Aids Monaco, Fondation Prince Albert II de Monaco, Fondation Princesse Charlène de Monaco, Fondation Princesse Grace, Ligue contre la cardiomyopathie, Refuge de l’Espoir, Saint-Vincent de Paul, SNSM Menton.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.