“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Charles Leclerc nommé ambassadeur de la Fondation Princesse Charlène de Monaco

Mis à jour le 18/12/2018 à 15:16 Publié le 18/12/2018 à 15:14
Nommé hier, Charles Leclerc est désormais le 17e ambassadeur.

Nommé hier, Charles Leclerc est désormais le 17e ambassadeur. Photo Eric Mathon / Palais Princier

Charles Leclerc nommé ambassadeur de la Fondation Princesse Charlène de Monaco

Le jeune prodige monégasque du sport automobile vient grossir les rangs de l'organisation de la princesse, qui veut mettre fin aux noyades accidentelles.

Le jeune pilote automobile monégasque a été nommé ce mardi, ambassadeur de la Fondation Princesse Charlène en Principauté. Un rôle symbolique d’engagement que la princesse Charlène a choisi de lui confier, épaississant ainsi les rangs des ambassadeurs de sa fondation, qui s’engagent pour éduquer face aux dangers aquatiques. 
 
"Pour moi c’est hyper important d’aider et de défendre cette cause. Nous avons discuté avec la princesse de ses actions. Nous avons, en commun, d’être tous les deux sportifs de haut niveau. Et c’était, je crois, le bon moment de m’impliquer pour cette cause" a confié Charles Leclerc, juste avant l'annonce officielle de cette nomination.
Créée en 2012, la fondation Princesse Charlène s’engage depuis six ans à sensibiliser les populations sur les dangers de l’eau et développe des programmes d’apprentissage de la natation à l’attention d’enfants dans le monde entier. La fondation compte seize sportifs de haut niveau comme ses ambassadeurs dont le tennisman Novak Djokovic, le pilote de course Jenson Button, l’apnéiste Pierre Frolla ou la nageuse Dara Torres. 
 
Nommé hier, Charles Leclerc est désormais le 17e ambassadeur.
 
Les détails à lire ce mercredi dans Monaco-Matin.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct