“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un après-midi padel avec des célébrités sportives pour récolter des fonds pour aider les réfugiés syriens et irakiens

Mis à jour le 05/10/2016 à 05:09 Publié le 05/10/2016 à 05:09
La présence des « grands » du sport a ravi les enfants.

La présence des « grands » du sport a ravi les enfants. S.I.

Un après-midi padel avec des célébrités sportives pour récolter des fonds pour aider les réfugiés syriens et irakiens

C'était un après-midi sportif réussi pour les enfants, samedi au Tennis Padel Soleil, au Devens.

C'était un après-midi sportif réussi pour les enfants, samedi au Tennis Padel Soleil, au Devens. Une manifestation organisée par l'association monégasque iConnect Monaco en collaboration avec le club de tennis, dont le but était de récolter des fonds pour aider des réfugiés syriens et irakiens en Turquie (voir notre article du 28 septembre).

Des sportifs de taille sont venus soutenir la manifestation et participer aux démonstrations des différentes disciplines : Didier Deschamps, parrain du club, Ivan Ljubicic, ex-n°3 mondial de tennis et entraîneur actuel de Roger Federer, Thomas Yohansson, ex-n°7 mondial de tennis, et Ricardo Carvahlo, joueur de l'AS Monaco.

Les enfants, les coachs et les deux associés du club, Fabrice Pastor et Christian Collange, n'ont pu résister aux jeux de balle et ballon, avec les grandes figures du sport, dans une ambiance joviale. La soirée, après la séance dédicace improvisée par les enfants, s'est terminée par un cocktail.

Les missions d'iConnect Monaco

Les bénéfices de la manifestation permettront à iConnect Monaco, de mener à bien ses missions et projets. « Nos spécificités, explique le président Christophe Sosso, c'est d'aller aider sur le terrain, mais aussi d'être en contact étroit avec les organismes humanitaires locaux. Depuis novembre 2015, nos missions ont permis d'aider 2 500 enfants (vêtements, nourriture et éducation). Nous avons créé une école sous tente avec trois enseignants, et permis à une centaine d'enfants d'être scolarisés. Nous espérons retourner aux frontières, avant le grand froid afin de distribuer des cartes alimentaires, vêtements, chaussures, couvertures… Et compte tenu des actualités, le nombre de réfugiés va bientôt se multiplier. »

Créée il y a deux ans, iConnect Monaco aide par ailleurs des enfants orphelins en Bulgarie, et la jeunesse de milieu défavorisé en Slovaquie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct