“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La rénovation de la piscine du stade Louis-II en trois temps

Mis à jour le 21/08/2018 à 08:28 Publié le 21/08/2018 à 11:00
Vue prévisionnelle du stade nautique lorsque les travaux seront finis en 2019.

Vue prévisionnelle du stade nautique lorsque les travaux seront finis en 2019. Illustration Direction des Travaux Publics

La rénovation de la piscine du stade Louis-II en trois temps

S’inscrivant dans la rénovation globale du complexe omnisports monégasque, la deuxième phase de travaux de la piscine a débuté en juin et s’achèvera en octobre prochain.

La liste des tâches est encore longue, malgré une première campagne de rénovation déjà effectuée l’été dernier. Le centre nautique Albert II avait bien besoin de se refaire une jeunesse.

Depuis son inauguration en 1985, "seuls des travaux d’entretien avaient été réalisés jusqu’ici", précise Sylvie Bertrand, directeur du stade Louis-II.

Divisée en trois phases, la rénovation complète du centre nautique devrait être complètement achevée en octobre 2019.

>> RELIRE. Nouvelle pelouse, système anti-intrusion, loges VIP: le stade Louis-II poursuit sa modernisation

1. En 2017

L’objectif de ces travaux est de redonner à la piscine une nouvelle image, une nouvelle esthétique et surtout un peu de modernité. Le tout en améliorant ses fonctionnalités et en remplaçant l’ensemble des équipements, car certains, avec le poids des années, arrivaient en fin de vie.

Du sol au plafond, le centre nautique se refait une jeunesse.
Du sol au plafond, le centre nautique se refait une jeunesse. Photo Céline Brégand

"En 2017, lors de la première campagne de rénovation, les appuis structurels, le carrelage et le système d’étanchéité ont été changés sur le grand bassin. Le mur mobile qui permet de diviser la piscine en deux et d’en avoir une utilisation optimale a également été modifié, tout comme le système de bullage de la fosse à plongeon", explique Olivier Damour, directeur de projet à la Direction des Travaux publics.

2. En ce moment

En juin dernier, dès la fin du meeting international de natation Mare Nostrum, l’acte 2 des travaux pouvait commencer. Il concerne la partie "sol" et "lots techniques" sous le grand bassin.

Photo Céline Brégand

L’étanchéité et le carrelage des plages seront remplacés, tout comme l’intégralité du système de traitement de l’eau et une partie de celui de l’air.

Les bords des bassins seront modifiés grâce à des changements au niveau des goulottes de débordement. Enfin, le bassin d’initiation délaissera ses carrelages pour de l’inox.

3. En 2019

Après trois saisons estivales de travaux, en octobre 2019, le centre nautique Albert II sera flambant neuf. Lors de la dernière phase, ce sera toute la partie "volume" (murs et plafonds) qui sera retravaillée avec notamment des changements au niveau de la sonorisation et de l’éclairage.

La refonte du traitement de l’air sera finalisée. Tout comme les modifications apportées aux vestiaires, avec l’intégration d’un chauffage au sol et la création d’un espace sportif de récupération.


des bassins plus verts

En cours depuis 2017, la restructuration du centre nautique est un bon exemple de la nécessité d’avancer tout en préservant les intérêts de chacun. La première phase de travaux a ainsi débuté au lendemain du Mare Nostrum 2017, "à une période qui était la moins pénalisante par rapport à la neutralisation nécessaire du centre nautique, notamment pour des contraintes d’hygiène empêchant les gens de se baigner en même temps", rappelle le conseiller Cellario.

Le bassin étant rendu aux quelque 1.000 licenciés du club local et aux scolaires pour la rentrée de septembre.Il en sera de même cette année.Et quitte à tout refaire, les travaux ont inclus des exigences "vertes".

Des normes "Haute qualité environnementale" répondant aux souhaits du souverain.

"Les travaux de réhabilitation de la piscine ont pris en compte la partie performance énergétique. On a par exemple intégré une différenciation de la température des bassins qui n’existait pas à l’origine et qui, aujourd’hui, paraît presque indispensable pour faire de la natation avec les tout-petits comme de l’entraînement plus performant avec les plongeurs."

Un système qui permet d’adapter la température selon les usages et fréquentation dans une optique de maîtrise de la consommation d’énergie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct