“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Euro-2021 de natation: la Niçoise Charlotte Bonnet 2e temps des séries du 200 m

Mis à jour le 19/05/2021 à 12:25 Publié le 19/05/2021 à 12:24
Charlotte Bonnet.

Charlotte Bonnet. Photo Dylan Meiffret

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Euro-2021 de natation: la Niçoise Charlotte Bonnet 2e temps des séries du 200 m

Charlotte Bonnet, tenante du titre continental, s'est qualifiée pour les demi-finales du 200 m en nageant le deuxième temps des séries, en 1 min 58 sec 33, aux Championnats d'Europe, mercredi à Budapest.

La Tchèque Barbora Seemanova a été la plus rapide, en 1 min 58 sec 25. L'Italienne Federica Pellegrini, championne olympique 2008 et quadruple championne du monde de la distance, a réalisé le troisième temps, en 1 min 58 sec 48.

"Je suis partie vite, je voulais voir comment ça répondait, et je relâche à la fin. Ça reste un 200 m le matin, ça fait toujours mal aux jambes, mais je sais que ça débloque quelque chose pour ce soir", commente Bonnet.

"Il faudra entrer en finale sans laisser trop de plumes. Je n'ai pas vraiment de chrono en tête, j'ai à cœur de gagner, mais ça ne sera pas la même course qu'à Glasgow (en 2018), c'est sûr. Il y a l'Anglaise (Freya Anderson, 4e temps en 1:58.50) et Federica (Pellegrini), ce sera plus difficile. Si je veux gagner, il faudra nager vite", anticipe la Niçoise de 26 ans, dont la qualification pour les Jeux de Tokyo passera par les Championnats de France mi-juin à Chartres.

Sur 100 m dos, deux nageurs bleus ont gagné leur place en demi-finales : le jeune Yohann Ndoye Brouard, billet olympique sur 100 m dos et 200 m dos déjà en poche, avec le deuxième chrono des séries, en 53 sec 34, et Mewen Tomac, septième temps en 53 sec 46.

C'est le jeune Russe Kliment Kolesnikov, en pleine progression et déjà titré sur 50 m dos, double record du monde à la clé, et sur 4x100 m messieurs dans le bassin hongrois, qui les a largement dominées, de près d'une seconde, en 52 sec 32.

Pour les deux courses, les demi-finales sont programmées en début de soirée, la finale jeudi.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.