Rubriques




Se connecter à

VIDEO. Un célèbre air d’opéra joué par les musiciens confinés de l'orchestre philharmonique de Monaco

Les musiciens de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo ont interprété, à distance et confinés, un célèbre air d’opéra, Nessun Dorma, autour de la voix du ténor international Jean-François Borras.

Thibaut Parat Publié le 08/05/2020 à 19:54, mis à jour le 08/05/2020 à 19:54
Autour du ténor Jean-François Borras, les quelque 80 musiciens de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo ont performé à domicile pour jouer Nessun Dorma. Capture Youtube

L’arrivée impromptue du Covid-19 les aura privés de scène, de projecteurs et d’ovations pour une période indéterminée. Mais une chose demeure certaine, cette pandémie galopante n’aura pas freiné la créativité débordante des musiciens de talent de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo.

Musique en confinement, acte II. Pas question qu’une fine pellicule de poussière ne vienne se déposer sur leurs instruments.

Après avoir joué – tous confinés dans leur foyer respectif – une version du standard soul Someday We’ll All Be Free [lire notre édition du 3 mai], les quelque 80 musiciens de l’institution monégasque ont remis ça, ce mercredi, en postant une nouvelle vidéo sur Youtube.

 

Musique fédératrice

Dans un registre plus classique, c’est le « tube » du milieu de l’opéra, Nessun Dorma, qui a été préféré.

Là encore, un choix pas anodin en temps de crise. La traduction littérale du premier clip signifiait « Un jour, nous serons tous libres ». De circonstances avant le déconfinement.

Là, le morceau d’opéra – tiré du Turandot de Giacomo Puccini – s’achève avec une répétition sans équivoque.

« À l’aube, je vaincrai ! Je vaincrai ! Je vaincrai, précise Didier de Cottignies, délégué artistique de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo. C’est une musique très fédératrice. Luciano Pavarotti l’avait notamment chantée pour la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de football en Italie, en 1990. C’était un aussi un clin d’œil à nos voisins italiens que nous soutenons dans cette épreuve. »

Un ténor tout trouvé

Chacun chez soi, les musiciens de l’orchestre ont donc filmé et enregistré. Avec une oreillette pour suivre le bon tempo et ainsi éviter une cacophonie au montage.

Restait à poser une voix de soliste sur la partie instrumentale, couplé à celles des femmes du chœur de l’Opéra de Monte-Carlo. Didier de Cottignies a jeté son dévolu sur le ténor international Jean-François Borras.

« Il a une magnifique voix, très latine, confie-t-il. Et puis, il est né à Nice, a été petit chanteur de Monaco puis a fait ses études à l’Académie de musique Rainier-III. » D’autant plus un bon choix que le ténor avait chanté ce même air devant pas moins de… 500 000 personnes et des millions de téléspectateurs. « C’était pour la Fête nationale du 14-Juillet 2018, au pied de la Tour Eiffel. Le concert le plus impressionnant de ma vie », se souvient Jean-François Borras.

 

Ce jeudi, ce devait être sa dernière représentation de Carmen de Bizet sur les planches de l’Opéra de Marseille. C’est finalement dans son appartement niçois que le ténor a fait vibrer son plus bel organe. « Le produit final est vraiment superbe. Pour le coup, on n’avait pas de chef d’orchestre pour donner le tempo. J’avais une base et j’étais obligé de m’adapter par-dessus. Finalement c’était un peu comme un karaoké », sourit le ténor.

« Elle réchauffe l’âme »

Pour mettre en harmonie la vidéo et le son, il a fallu toute la magie des logiciels de montage et la virtuosité de techniciens. « Ce fut d’une grande complexité technique d’autant plus avec 80 musiciens, avoue Didier de Cottignies. Ce fut un travail de fourmi, il a fallu des heures et des heures pour mixer. Tout le processus a pris près de trois semaines. » Un résultat qui en vaut la peine.

Ne dit-on pas d’ailleurs que la musique adoucit les mœurs ? « La musique est tellement importante dans ce genre de situation. Elle réchauffe l’âme, elle donne de l’espoir. La musique a toujours été une sorte de consolation. Pour tout le monde et de tout temps. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.