“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une Nuit blanche de découvertes le 29 avril

Mis à jour le 13/04/2016 à 05:10 Publié le 13/04/2016 à 05:10
Parmi les participants à cette première Nuit blanche, le collectif monégasque MRS (Musique rythmique et sportive) offrira une performance de 20 h 30 à 6 h 30 sur les terrasses du Fairmont.

Parmi les participants à cette première Nuit blanche, le collectif monégasque MRS (Musique rythmique et sportive) offrira une performance de 20 h 30 à 6 h 30 sur les terrasses du Fairmont. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une Nuit blanche de découvertes le 29 avril

Le quartier du Larvotto sera le théâtre inédit de la première « Nuit blanche » de Monaco, du 29 au 30 avril, avec une sélection de performances artistiques

La première fut organisée à Paris en 2002, à l'initiative du maire de l'époque Bertrand Delanoë. Depuis, la « Nuit blanche » s'est répandue dans plusieurs grandes villes. Et débarque à Monaco le 29 avril prochain. L'idée, portée fin 2014 par Daniel Boéri au Conseil national, a été mise en musique par le gouvernement princier pour aboutir, presque deux ans plus tard.

Cet événement « a vocation à trouver sa place dans la politique culturelle générale de Monaco », assure le directeur des Affaires culturelles Jean-Charles Curau.

Electro party à l'auditorium

L'affaire n'était pourtant pas gagnée et le projet a mis du temps à mûrir. La formule sera donc celle d'une promenade artistique, concentrée dans le quartier du Larvotto, avec plusieurs étapes qui s'enchaîneront naturellement.

« Ce sera un parcours à travers des œuvres et des expressions artistiques », précise Jean-Charles Curau.

Le ton de l'art contemporain est résolument donné à la soirée. « Aujourd'hui, vingt-cinq artistes de niveau international sont confirmés et feront des performances dont beaucoup seront uniques », détaille Julien Cellario qui est à la manœuvre de l'organisation de cette nuit. La sélection a été confiée au critique d'art international Jörg Heiser, qui a choisi les intervenants dans une dynamique de danse et de son.

Parmi les pointures invitées à cette soirée, Saâdane Afif (lauréat du Prix de la Fondation Prince Pierre en 2006) qui avec le chanteur Wesley Bryon investira quatre jours les rues de Monaco.

Autre terrain de jeu prisé par les artistes : la plage du Larvotto, où la Brésilienne Laura Lima et l'Américain Doug Aitken prévoient des performances au cours de la nuit. Le programme compte aussi sur la participation de talents « maison ». Comme Yannick Cosso, Binelde Hyrcan et Fanny Lavergne, jeunes diplômés du Pavillon Bosio. Et du collectif MRS (Musique rythmique et sportive) qui habitera les terrasses du Fairmont de 20 h 30 à 6 h 30 le lendemain.

Outre cette promenade, le Musée océanographique, le NMNM ou la fondation Francis Bacon doivent aussi prendre part au rendez-vous en ouvrant leurs portes aux visiteurs. Des visiteurs qui, pour les plus vaillants, pourront aller se dégourdir les jambes sur le dancefloor installé - ça encore c'est inédit - à l'auditorium Rainier-III, siège d'une « electro party » à partir de 3 h 30 et jusqu'au petit matin.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.