“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Umberto Tozzi en gala le 17 février prochain à Monaco pour une association d'aides à ceux dans le besoin

Mis à jour le 25/01/2017 à 05:04 Publié le 25/01/2017 à 05:04
Le chanteur donnera un concert le 17 février, à la salle Empire, pour soutenir les actions de l'association.

Le chanteur donnera un concert le 17 février, à la salle Empire, pour soutenir les actions de l'association. Michaël Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Umberto Tozzi en gala le 17 février prochain à Monaco pour une association d'aides à ceux dans le besoin

En décembre, il avait accompagné l'association dans sa tournée auprès des démunis dans les rues de Nice. Le 17 février, c'est sa facette d'artiste qu'Umberto Tozzi mettra en avant pour animer le 17 février le gala des Anges Gardiens de Monaco.

Une soirée organisée dans l'optique de soutenir l'association qui, chaque lundi soir, effectue une maraude dans les rues de Nice pour servir quelque 400 repas chauds à des personnes dans le besoin. Et distribuer vêtements, équipements et produits de soin.

Une soirée pour lever des fonds

"Nous avons décidé d'organiser ce gala pour récolter des fonds qui serviront à payer des factures, des loyers ou des nuits d'hôtels à des familles qui sont dans le besoin", explique la présidente Bruna Maule qui poursuit depuis dix ans, chaque lundi soir ses tournées dans les rues de Nice.

Et compte sur le soutien de son ami Umberto Tozzi. Mais aussi de Victoria Silvstedt et d'Ezio Greggio, annoncés à la soirée du 17 février, pour faire de ce gala une grande fête.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.