“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Philharmonique : une saison comme un voyage musical

Mis à jour le 18/04/2016 à 05:12 Publié le 18/04/2016 à 05:12
La nouvelle saison du philarmonique de Monte-Carlo promet de belles et grandes choses. Le jeune chef japonais Kazuki Yamada veut dépoussiérer l'image du philarmonique.

La nouvelle saison du philarmonique de Monte-Carlo promet de belles et grandes choses. Le jeune chef japonais Kazuki Yamada veut dépoussiérer l'image du philarmonique. Photo DR et archives Cyril Dodergny

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Philharmonique : une saison comme un voyage musical

La nouvelle programmation sera marquée par les 160 ans de la formation et par un vent de renouveau avec de nouvelles tonalités… Rendez-vous en septembre

Une nouvelle aventure musicale » souligne la princesse Caroline à propos de la nouvelle saison de l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo maintenant dirigé par Kazuki Yamada. La présidente de l'OPMC a assisté, à l'Auditorium Raimer-III, à la présentation de la programmation 2016/2017 orchestrée par le chef japonais.

Lui qui succède à maître Gianluigi Gelmetti, devenu chef honoraire, veut «magnifier la musique». Un bel engagement pour une formation qui fête cette saison des 160 ans.

C'est d'ailleurs pour célébrer cet anniversaire que le nouveau directeur artistique a choisi, en ouverture de saison, une soirée « Nés à Monte-Carlo» avec, comme l'intitulé le suggère, l'interprétation d'œuvres créées en Principauté, mais aussi une pièce du compositeur monégasque Louis Abbiate.

Le 23 septembre, sous la baguette de Kazuki Yamada, et avec la soprano Anne-Catherine Gillet, Poulenc, Puccini, Offenbach-Rosenthal récapituleront une histoire commencée en 1856, à l'époque où la formation a été baptisée « L'Orchestre du nouveau cercle des étrangers».

«1856», c'est également l'intitulé de la soirée du 4 décembre qui marque aussi l'anniversaire de la mort du compositeur Robert Schumann qui sera mis à l'honneur ce jour-là.

La suite de la programmation offrira « un véritable voyage musical » comme le souligne le chef japonais. Un parcours au travers des pays européens férus de « grande musique ». « Parfums d'Italie » le 6 octobre, « A la française » le 14 octobre, « Au fil du Danube » le 21, puis « Esprit francais » sous la direction de Michel Plasson le 16 décembre, « Rule, Britannia ! » le 23 avril, « Nordlys lumières du Nord » le 2 juin ou encore, pour achever la saison, « Soirée latine » le 16 juin.

Kazuki Yamada met également l'accent sur les jeunes et les familles. « L'OPMC doit participer à l'éducation des enfants », souligne le chef d'orchestre.

Fantasia et happy-hour

Outre les concerts jeune public devenu traditionnel, il lance les «concerts famille». Le tout premier est programmé le 30 octobre avec « Halloween », le second le 27 novembre avec « L'Enfant et les sortilèges », une œuvre créée par Ravel à Monte-Carlo.

Et Kazuki Yamada donne un peu de légèreté et de fantaisie avec « Fantasia » de Disney, le 8 janvier au Grimaldi forum.

Le jeune chef cherche, on le voit, à dépoussiérer une certaine image du philharmonique, tantôt austère, tantôt vieillie. Il suffit d'ailleurs d'avoir le programme de la saison en main pour constater l'évolution graphique.

À noter également huit « happy-hour musicaux » pour écouter de la musique de chambre. Ils seront tous présentés au troparium de l'Auditorium Rainier-III à 18h30.

Enfin, la surprise sera sur un rythme enlevée avec «L'OPMC fait son show ! » le 9 juin. Kazuki Yamada qui assurera la direction de la soirée promet «des percussions incroyables et spectaculaires.»

Un vent de renouveau souffle sur la phalange monégasque, avec des tonalités fraîches et ludiques. Il s'agit maintenant de séduire le public.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.