“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Notre playlist du jour... pour chanter autour d'un feu de camp

Mis à jour le 29/05/2020 à 16:25 Publié le 30/05/2020 à 15:00
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Notre playlist du jour... pour chanter autour d'un feu de camp

Puisqu’on est libérés, délivrés, on va bientôt pouvoir se faire des petites soirées potes au coucher du soleil sur la plage ou au bord de la rivière. Ambiance feu de camp avec le poto et sa guitare. Et on chante quoi, déjà ?

La maison bleue, Maxime Leforestier

Incontournable. Pas de soirée en plein air sans Maxime et ses chansons qu’on connaît tous par cœur. On se remet dans l’ambiance tout doucement et on met le cap sur Frisco....

No woman no cry, Bob Marley

Bien détendus? Alors à toi, Bob. Et là on a le choix. Avec une petite préférence pour celle-ci, facile à jouer et à chanter, au moins le refrain, même si on ne baragouine que quelques mots d’anglais.

Santiano, Hugues Aufray

Bon la voix s’est chauffée, on grimpe à bord du fameux trois mâts et on laisse Hugues et ses... 90 printemps, nous parler du bon vieux temps où il chevauchait les mers.

Les Champs-Elysées, Joe Dassin

Une valeur sûre. Il nous donne la banane ce bon vieux Joe. Et puis tout le monde aime être avec "des fous qui vivent la guitare à la main du soir au matin".

J’t’emmène au vent, Louise Attaque

Comme on a été privés de grands espaces depuis trois mois, on a envie de suivre Gaëtan Roussel et ses potes n’importe où, du moment qu’on sent les embruns nous chatouiller le nez.

Les lacs du Connemara, Michel Sardou

Bon la soirée s’achève, les bières (vides) s’alignent par terre, on sent une douce ivresse et plénitude nous gagner, et on est... totalement désinhibés. Alors autant brailler et se quitter en se disant "que la vie, c’est une folie, et que la folie, ça se danse".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.