“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Nice Jazz Festival 2018 : 70 ans entre racines et airs du temps

Mis à jour le 14/04/2018 à 05:09 Publié le 14/04/2018 à 05:09
«Happy birthday, Nice Jazz !» a déclaré tout sourire Gregory Porter, parrain du NJF 2018, hier, par vidéo.

«Happy birthday, Nice Jazz !» a déclaré tout sourire Gregory Porter, parrain du NJF 2018, hier, par vidéo. Eric Umphery - DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Nice Jazz Festival 2018 : 70 ans entre racines et airs du temps

L'édition de cette année, qui aura lieu place Masséna et au Théâtre de Verdure du 16 au 21 juillet, dévoile une belle édition, entre jazz intense et airs nouveaux. Parrainée par… Gregory Porter !

Le Nice Jazz Festival a 70 ans. Et sa nouvelle édition, qui vibrera place Masséna et au Théâtre de Verdure du 16 au 21 juillet, débutera avec tambours et trompettes. Lors d'une soirée d'ouverture qui réunira le parrain de cette édition, qui n'est autre que le grand Gregory Porter, et l'orchestre philharmonique de l'opéra Nice-Côte-d'Azur. Et qui laissera aussi la place à une grande parade, menée par le Niçois Pierre Bertrand, Victoire du jazz pour son opus Joy, et qui embarque avec lui pas moins de 35 musiciens de jazz locaux, avec des invités d'honneur, pour rendre hommage aux artistes qui ont marqué l'histoire du Nice Jazz Festival.

« 70 ans, c'est un bel âge, mais ce sont aussi des exigences en matière de surprise et de nouveauté… » a indiqué le maire, Christian Estrosi, hier, lors du dévoilement de la programmation de l'édition 2018 du NJF. « Nous avons le rôle d'une ville pionnière, celle qui en 1948, a organisé l'un des premiers festivals de Jazz, avec notamment Louis Armstrong et Django Reinhardt… La responsabilité de rester à la hauteur de cette histoire, de ce passé qui a donné au festival de Nice sa propre identité… »

Avishai Cohen, Orelsan…

Et Sébastien Vidal, directeur du Nice Jazz Festival, de donner la tonalité du NJF 2018 : « Dans cette édition, du jazz, il y a les essences, les frontières, les agitateurs, les coups de cœur… Toutes les 30 minutes, il se passe quelque chose de nouveau au Nice Jazz festival… »

À l'affiche, donc, des pointures, telles Gregory Porter, Joshua Redman, Melanie De Biasio, Avishai Cohen, Leurent De Wilde, mais aussi, moins « jazzy », mais tout aussi entraînants, Massive Attack, Orelsan, Rag'n'bone man, Parov Stelar, Soulwax, et bien d'autres.

Et, autre surprise pour les 70 ans du NJF : Les communes de la Métropole accueilleront également des concerts pendant le festival : Valdeblore, Saint-Martin-Vésubie, Carros, La Bollène Vésubie, Clans, Le Broc, Levens, Saint-Sauveur sur Tinée, Saint-Jean-Cap-Ferrat, et Bonson. De quoi faire « jazzer » des cimes du Mercantour, au littoral…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.