“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le tango s'invite aux 16 èmes "musicales du Trophée" à La Turbie

Mis à jour le 19/07/2016 à 05:13 Publié le 19/07/2016 à 05:13
Les musiciens du Quintetto Respiro ont emmené les 200 spectateurs du Trophée - dont le maire, J.-J. Raffaele, et Xavier Beck - des bas-fond des bordels de Buenos Aires aux salles de concert de jazz.

Les musiciens du Quintetto Respiro ont emmené les 200 spectateurs du Trophée - dont le maire, J.-J. Raffaele, et Xavier Beck - des bas-fond des bordels de Buenos Aires aux salles de concert de jazz. MEC

Le tango s'invite aux 16 èmes "musicales du Trophée" à La Turbie

Mardi soir, le deuxième concert du festival « les Musicales du Trophée » - concert gratuit offert dans le cadre des Estivales du Département - a été l'occasion pour les quelque 200 spectateurs réunis au trophée d'Auguste de plonger dans l'univers dramatique, sensuel et festif du tango.

Annick Dubois, musicologue, l'avait rappelé en ouverture : « Créé à la fin du 19e siècle dans la communauté noire issue de l'esclavage, le "tango" (mot qui désigne à la fois l'endroit où l'on parque les esclaves avant l'embarquement et l'endroit où l'on danse la "milonga") est né d'une rythmique afro, de musiciens italiens jouant sur des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct