“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le sosie de Johnny Hallyday a enflammé le CCAS de La Turbie

Mis à jour le 05/04/2017 à 14:02 Publié le 05/04/2017 à 05:16
Johnny Vegas a livré un show un rien intimiste, parlant, chantant et jouant sur scène en imitant Johnny Halliday en évitant toute caricature.

Johnny Vegas a livré un show un rien intimiste, parlant, chantant et jouant sur scène en imitant Johnny Halliday en évitant toute caricature. Photo M.-E.C.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le sosie de Johnny Hallyday a enflammé le CCAS de La Turbie

Quelque 230 personnes ont répondu à l'invitation - payante - du CCAS de La Turbie pour passer une soirée avec Johnny.

Quelque 230 personnes ont répondu à l'invitation - payante - du CCAS de La Turbie pour passer une soirée avec Johnny. Johnny ?? Oui, Johnny Vegas ! L'un des sosies officiels de notre Johnny national et qui se retrouve, comme lui, dans le dernier Lelouch, Chacun sa vie, actuellement en salles.

Accueillis à 20 h par Sandrine Rocca, vice-présidente du CCAS, dans une salle polyvalente à l'ambiance très cabaret, les spectateurs venus en groupes prirent place autour de tables basses, commandant assiettes complètes et boissons en attendant Johnny…

C'est sa choriste, Nathalie Palmari, qui ouvrit la soirée à 20 h 30, accompagnée au synthé par Lionel Sauze, pour un récital d'une demi-heure de variété française et internationale. Une chauffeuse de salle tout en charme et qui commença à électriser la salle quand elle annonça, à 21 h, la vedette de la soirée.

La température monta instantanément, tandis que les lumières de la scène imitaient - pâlement - les feux d'artifice qui illuminent chaque entrée en scène de l'idole des jeunes. Les premières chansons font mouche, balançant entre les plus anciens tubes et les grands classiques, entre Quoi ma gueule et l'Idole des jeunes. La voix n'est pas tout à fait la même, la silhouette un peu plus trapue, mais quand il enlève ses lunettes noires, le regard cerné de khôl rappelle celui de la star et souligne chez les deux Johnny, une même expression mêlant sincérité et gentillesse. Il remercie ses fans « venus de Marseille et même de Corse ».

"Sans prétention, avec passion"

Le voilà très vite dans la salle, au cœur du public, et quand il remonte sur scène, c'est pour appeler les femmes puis les hommes à venir au pied de la scène. Debout, ils entonnent avec lui Diego. Entre deux tubes, Johnny raconte Johnny - le vrai. Il fait monter sur scène les 4 personnes venues fêter leur anniversaire. Puis, sur Gabrielle, il invite ceux qui le veulent à le rejoindre sur scène : ils sont deux à relever le défi, les voilà aux côtés de Johnny à chanter, chacun son couplet, L'envie d'avoir envie.

« On a fait ce spectacle sans prétention mais avec beaucoup de passion, en toute intimité - d'habitude nous sommes 10 sur notre tournée 2017 », souligne l'artiste avant de faire monter sur scène toute l'équipe du CCAS pour le final surprenant : L'hymne à l'amour !

Quelque 230 personnes - dont le maire venu en famille - sont venues chanter les tubes de Johnny.
Quelque 230 personnes - dont le maire venu en famille - sont venues chanter les tubes de Johnny. Photo M.-E.C.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.